La Lettre du Violet : "Ce mal récurrent du TFC, mais tout reste possible, donc on y croit !"

Publié le 14 mai 2021 à 12:44 par Mickael

La rédaction du site LesViolets.Com souhaite absolument vous donner la parole. Au quotidien, nous vous proposons de publier VOS articles en Une du site dans notre rubrique "La Lettre du Violet". Voici une nouvelle lettre, signée Mickael :

"C'est à la fin du bal qu'on paie les musiciens. Néanmoins, nous avons tous espéré une accession directe en Ligue 1. Nous avons même un temps espéré le titre.
Nous pourrions très facilement nous réfugier derrière le covid et tel Caliméro crier "c'est trop injuste".

Mais le sport, c'est aussi savoir être fair-play, savoir féliciter l'adversaire qui a été meilleur que nous. Clermont est sans doute l'équipe qui m'a fait la plus grosse impression. Ils ont eu le covid aussi, dans d'autres conditions, certes, mais cela ne leur a pas changé grand-chose.
D'ailleurs, nos résultats n'ont pas non plus pâti du covid. Il nous fallait 5 victoires consécutives. Nous sommes à 2 victoires, 1 nul et 1 défaite avant le dernier match. Avant le covid, nous n'étions pas dans une forme nous permettant d'aligner 5 victoires de rang.
Clermont a eu récemment son milieu de terrain décimé et cela n'a rien changé à cette machine de guerre.

Quand on regarde la data, nous sommes 5ème à l'extérieur et 3ème à domicile. Difficile dans ces conditions de prétendre à mieux que cette troisième place.
On peut refaire les matches, critiquer les choix du coach, la forme de tel ou tel joueur, la tactique etc...
Mais ce qui est frappant et qui nous coute très certainement la montée directe, c'est les matchs face aux "petits".

On perd deux fois face à Valenciennes en prenant même 5 buts à domicile. On perd face à Rodez, dans des conditions particulières mais qui étaient les mêmes pour l'adversaire. On perd face à Niort.
On fait 2 matchs nuls face à Guingamp, un contre Caen et encore un autre face à Chambly.
Sans parler de la défaite inaugurale face à Dunkerque.

Pour moi, la montée se joue plus dans cette analyse que dans le covid.
On pourra toujours se dire: "et si on n'avait pas eu le covid" mais c'est arrivé et on ne peut rien y faire. De même, qu'on ne peut rien faire sur le poteau de Koné mercredi. C'est le sport, c'est ainsi.
En revanche, perdre autant de points face aux "petits" quand on veut monter en L2, c'est tout simplement pas possible.

C'est un mal récurrent au TFC de se saborder face aux petits et le TFC nouvelle génération n'échappe pas à la tradition.
Qu'on soit en Ligue 1 ou en Ligue 2, ça ne pardonne pas. En Ligue 1, ça nous fait jouer avec la relégation jusqu'au moment où on plonge. En Ligue 2, ça nous emmène en play-offs, en espérant aller en barrages puis en Ligue 1.
Mais peu importe soit la division dans laquelle on jouera l'année prochaine, il faut impérativement travailler sur ce problème pour espérer une belle saison.

En attendant, il nous faut nous remobiliser, car de gros matchs nous attendent et le sport est ainsi fait que les dés ne sont pas jetés. Tout reste encore possible, donc on y croit. Tous derrière les joueurs, tous derrière le staff, tous derrière le TFC !!!"

Vous pouvez nous envoyer votre lettre en utilisant notre email : alleztfccom@gmail.com

Nos derniers articles