L'interview de Claude Pèze, supporter bordelais

Publié le 15 août 2013 à 13:41 par LesViolets

Avant TFC - Bordeaux samedi (20h00 au Stadium), AllezTFC.Com est allé à la rencontre du célèbre Claude Pèze, rédacteur de la Scapulaire Académie sur Horsjeu.net, actif sur Twitter (@claudepeze) et qui habite... Toulouse.

Claude, comment s'est déroulée l'intersaison de Bordeaux ?
Claude Pèze : "Intersaison comme on en vit depuis déjà un moment, des départs, peu d'arrivées, pas de quoi faire rêver l'amateur de mercato. Pour ceux qui n'ont pas suivi :
- Arrivées : Bréchet, 754 ans, libre. Orban, inconnu en France, pour pas cher.
- Départs : Trémoulinas, Kiev pour la vodka et l'argent (le "challenge" officiellement), Modeste parce qu'il a le mental d'une huître pour Hoffenheim, Marange libre parce qu'il était temps qu'il parte.
Évidemment, on n’arrive pas à se défaire de nos boulets Bellion, Ben Khalfallah, Chalmé, Jussie donc on va encore avoir droit à un Francis Gillot en mode bricolage, ce qui nous a permis d'être européen deux saisons consécutives."

Premier match, première défaite contre Monaco (0-2). Comment l'as-tu vécu (avec encore un but de Rivière contre vous…) ?
"Je ne pensais pas que Monaco serait aussi solide d'entrée malgré un manque d'entraînement visible chez certains joueurs. On a tenu 80 minutes avant de faire deux conneries monumentales qui nous coûtent le point du nul. Rivière, je vais finir par croire qu'il en veut à Bordeaux, le mec marque une fois tous les six mois et c'est contre nous."

Quels sont les points forts et points faibles de ton équipe ?
"Les points forts... on va récupérer, je l'espère, l'intégralité de notre effectif pour le match contre Toulouse parce qu'on a joué sans Sertic, Henrique, Orban et avec un Diabaté sur une jambe face à Monaco. Une fois l'effectif au complet on pourra parler des points forts, parce que pour le moment y'en n’a pas. Ou alors Carrasso. Les points faibles : notre incapacité chronique à finir nos actions et notre capacité chronique à prendre des buts de merde parfaitement évitables. Tu comprendras que si tu fais les deux dans le même match t'es mal barré."


L'avatar de Claude Pèze

À l’heure actuelle, comment perçois-tu le TFC ?
"Je n'ai pas vu le match face à VA, mais j'ai vu que le TFC avait eu droit à une séance de fist arbitral extraordinaire avec l'expulsion totalement fantasque de Spajic. À ça tu ajoutes Roman qui s'est pété et un mercato pas encore fini et tu ne peux pas vraiment juger l'équipe. Après individuellement y'a des joueurs que j'apprécie comme Ben Basat et Ben Yedder (d'ailleurs vous ne voudriez pas nous le filer, on l'échange contre Bellion, ex de Manchester United, je le rappelle), le jeune Yago aussi ainsi qu'Aurier."

Comment vois-tu cette rencontre ?
"Je l'espère plus ouverte que le "tristico" de l'an dernier et qu'on verra du jeu (ndlr : 0-0 la saison dernière au Stadium). Il paraît que je suis rêveur."

Un pronostic pour ce match ? Et cette saison ?
"Un petit 2-0 pour mes Bordelais, avec un but de Diabaté après une série de dribbles d'un autre monde. Pour la saison j'imagine que pour les deux équipes ce sera compliqué mais qu'avec un peu de chance (comme Nice l'an dernier), il est possible d'accrocher quelque chose. Ou alors gagner une nouvelle Coupe de France pour les Girondins, on vous laisse la Coupe de la Ligue."

Nos derniers articles