L'entraîneur du Barça répond à Sadran : "Chacun est libre de décider de son destin"

Publié le 10 janvier 2019 à 12:44 par JB

Les propos d’Olivier Sadran dans L’Equipe, suite à l’annonce du FC Barcelone concernant Jean-Clair Todibo, ont été lus jusqu'en en Catalogne : “Ils ne se sont pas comportés comme un grand club. Et puis, c'est quand même extraordinaire : ils annoncent que le joueur sera chez eux en juillet mais moi, je ne connais personne qui peut dire ce qui va se passer dans six mois. La vie peut réserver des surprises, même les plus indélicates. C'est faire preuve d'arrogance, c'est insulter la vie de dire ce qu'on fera. De la part d'un grand club, ce n'est pas très glorieux même si, juridiquement, ils avaient le droit de le faire.

En conférence de presse, Ernesto Valverde, l’entraîneur barcelonais, a été invité à répondre au président toulousain : “Chacun est libre de décider de son destin. Nous n’avons aucun problème à admettre que Munir El Haddadi (en fin de contrat en juin, ndlr) peut décider de son avenir, comme Todibo est libre de choisir le sien. Comme chaque joueur, de n’importe quelle équipe. Tout le monde a une liberté totale de faire ses choix. Le joueur fait ses choix, le club fait les siens.

Nos derniers articles