L’énigme Issiaga Sylla

Publié le 20 janvier 2017 à 00:59 par LesViolets

A en croire simplement les statistiques (21 rencontres disputées, toutes comme titulaire, 1 but et 1 passe décisive), Issiaga Sylla devrait être un élément incontournable et incontestable du onze toulousain. En réalité, c’est loin d’être le cas. Le Guinéen, aligné ailier gauche, ne cesse d’attirer les colères (et les moqueries) du public par des performance jugées bien trop légères.

A sa décharge, Sylla n’a que très peu joué à son poste de prédilection (latéral gauche) et a même été utilisé comme latéral… droit. Limité techniquement et tactiquement, Issiaga Sylla n’a certainement pas les qualités pour jouer sur l’aile. Pourtant, Pascal Dupraz s’obstine à le titulariser sur le front gauche de l’attaque toulousaine (parfois même à droite !), louant ses qualités physiques et sa persévérance : c’est “perdant-perdant” pour les deux hommes. Peu à peu apparaissent les premières critiques sur les choix de Dupraz et Sylla (re)devient le bouc-émissaire du Stadium et des réseaux sociaux. Via un récent sondage sur LesViolets.Com, vous estimiez à une très large majorité (72,2%) que sa place se trouvait... sur le banc.

Le cas de l’international guinéen est symptomatique : le TFC manque cruellement de profondeur de banc. La validation du prêt de Lukebakio ou l’arrivée d’un autre joueur à vocation offensive pourrait enfin changer les choses. Sylla serait alors mis en concurrence avec François Moubandje pour le poste d’arrière gauche et l’aile réservée à des spécialistes du poste.

Nos derniers articles