L'analyse tactique de la belle performance d'Amine Adli face à Sochaux

Publié le 18 September 2020 à 19:15 par Victor G

Après le match nul contre Sochaux (0-0), Amine Adli a logiquement été élu meilleur toulousain de la rencontre sur le site LesViolets.com. La rédaction vous propose de revenir en détail sur la bonne performance du Pitchoun, aligné dans le cœur du jeu toulousain par Patrice Garande.

Rappel de la composition du TFC : Dupé - Amian, Gabrielsen, Diakité - Sanna, Adli (Dejaegere, 63ème), Koné, Van den Boomen, Machado - Bayo (Antiste, 79ème), Koulouris (Healey, 63ème).

Dès l’entame du match, Amine Adli vient se positionner dans le cœur du jeu, entre les milieux et nos deux offensifs. Notons également le positionnement assez haut d’Amian sur le terrain, qui confirme la volonté des hommes de Garande à jouer et presser haut sur le terrain.



 

Ci-dessus, récupération haute d’Adli suivi d’une frappe au but, repoussée par le portier sochalien. Le TFC ne tarde pas à montrer ses ambitions, première belle opportunité d’ouvrir le score après seulement 30 secondes de jeu.Cinquième minute de jeu, les Violets tiennent bien le ballon. Adli dans un rôle de créateur de jeu, lance une combinaison dans l’axe avec Bayo et Koulouris. Avant de lancer un appel face au but.



Koulouris tarde un peu pour contrôler son ballon et est contraint de jouer en arrière. Il y avait la place pour une belle combinaison, en passant par Sanna.

Sur une récupération basse du ballon, Diakité trouve Adli, bien positionné entre les lignes. Malheureusement, le jeune Pitchoun ne gère pas bien la situation et fait faute lors d’un duel avec l’adversaire, carton jaune. Ce type de récupération rapide arrivera sûrement fréquemment cette saison et devrait être un axe d’amélioration à travailler à l’entraînement.



Adli n’hésite pas à redescendre chercher les ballons. Le Pitchoun peut se permettre de descendre d’une ligne sur le terrain, car sa position est compensée par Manu Koné, qui le remplace en 10 si besoin.

Douzième minute de jeu, encore un bon pressing exercé par Adli, suivi par Sanna sur une touche sochalienne, cela emmène une nouvelle récupération très haute des Toulousains.

Sur un corner adverse mal exploité, Adli récupère un ballon et lance Sanna dans la profondeur. Contre hyper rapide, les hommes de Garande peuvent jouer un 2 contre 2 en cas de bon décalage de notre latéral. Le ballon sera finalement donné dans le dos de Koulouris qui loupe légèrement son contrôle, cela laisse le temps aux hommes d’Omar Daf de redescendre. Dommage !



Touche bien jouée par le TFC, transversale de van den Boomen vers Sanna, qui a une nouvelle fois l’opportunité de jouer vers Adli. Nouvelle passe mal réalisée de notre jeune latéral, mais l’idée est là ! Le potentiel est grand dans ce couloir droit.

Encore un retour défensif d’Adli, qui n’hésite pas à distribuer le jeu dos au but en jouant vers ses défenseurs ou vers Koné pour repartir proprement vers l’avant.

Le jeune Pitchoun est partout et multiplie ses efforts. Ci-dessous, sa participation au pressing très haut accompagné par Bayo et Koulouris. Après 20 minutes de jeu, le TFC pratique un football plaisant, mais n’arrive pas à concrétiser ses occasions, et se fait même peur avec des pertes de balle au milieu de terrain.

Ci-dessous, l’excellent mouvement d’Adli vers le ballon. Il emmène avec lui son adversaire qui ne le lâche plus au marquage. Cela créer un important espace à l’opposé du terrain, Koulouris le voit et joue vers Amian. Passe à nouveau mal exécutée de la part de l’attaquant.



La mauvaise passe de Koulouris permet à Sochaux de partir rapidement en contre. Adli, met en évidence sa vitesse et double Amian et Sanna pour venir défendre et gêner l’adversaire sur son centre. Effort payant du Toulousain !

Notons ici à nouveau la bonne qualité de placement d’Adli. Sur un nouveau centre de Sanna dans la surface adversaire, Adli reste à l’écart du jeu, totalement oublié par les Sochaliens, pour tenter une récupération sur une tête défensive adverse.

Demi-heure de jeu, Adli fait une nouvelle fois part de son talent en se sortant du physique imposé par les deux milieux adverses, ainsi qu’en suivant l’appel en profondeur de Bayo. Passe parfaite, beau contrôle de l'attaquant, qui s'excentre finalement un peu trop… L’ouverture du score n’était pas loin !
Notons quand même la présence de Koulouris dans l’axe, qui aurait pu être trouvé par Bayo.


Ci-dessous, une projection express des Toulousains vers l’avant : Gabrielsen vers Adli, encore laissé seul, qui casse la ligne des attaquants et des milieux adverses en deux touches de balle. Le Pitchoun permet de transformer un jeu statique de conservation de balle, en une réelle opportunité d’occasion de but. C’est beau.



Superbe jeu de corps d’Adli qui s’amuse de ses adversaires. Sur une passe de Bayo, le Toulousain arrive à passer devant le Sochalien et l’évite d’intercepter la balle. Sa vitesse prend ensuite le dessus. Adli est à nouveau à l’origine d’une potentielle action offensive du TFC.

Juste avant la mi-temps, le Pitchoun subit une faute après avoir fait un appel sur un touche toulousaine et obtient un bon coup franc. Bien tiré par van den Boomen et repris par Bayo, cette occasion aurait pu permettre au TFC de rentrer au vestiaire avec 1 but d’avance. La reprise de l'attaquant ivoirien passe tout près de la transversale !

Ici et comme souvent sur les corners, Adli vient en soutient de van den Boomen, bien que ce soit le néerlandais qui s’occupe de les tirer au final.

Elle était là, l’action pour valider le match parfait de notre Amine Adli. Sur une récupération très haute de van den Boomen, les Toulousains combinent et Adli se retrouve en face-à-face avec le portier sochalien. Malheureusement, il manque complètement sa frappe, qui termine sa course loin des buts… Mais comment lui en vouloir sur ce match ?




Remplacé à l’heure de jeu par la recrue belge Brecht Dejaegere, Amine Adli quitte la pelouse après avoir réalisé une prestation de très bonne qualité. Parfaitement associé avec van den Boomen au milieu de terrain, ainsi qu’avec Sanna sur son couloir droit, le potentiel du jeune joueur est immense. Le Pitchoun devrait sans doute être à nouveau utilisé dans ce rôle de créateur de jeu par Patrice Garande, qui pourra compter sur sa technique, ses retours défensifs, sa qualité de placement et sa vision du jeu à l'avenir.

Nos derniers articles