Koné : "Je serai Toulousain à vie"

Publié le 02 juin 2021 à 16:00 par JB

Manu Koné aurait aimé terminé son aventure toulousaine par une montée en Ligue 1. Après le succès contre Nantes (0-1), le Pitchoun s’est présenté en conférence de presse. Interview.

Manu, quelle est votre sentiment après ce match ?
Forcément, on est déçu. Pour moi, on a tout donné. On a fait tout ce qu’on pouvait. On a montré que jouer contre une Ligue 1, on savait le faire, on a le niveau. Je pense qu’on est une équipe de L1 qui joue en L2. On savait que si on marquait un but, ils allaient paniquer. Et même en prenant un but, à 1-2, il y aurait eu des prolongations. Donc on n’avait pas trop de pression. Mais eux, notre but leur a mis la pression. On a tout donné sur la fin… Ce n’est pas rentré et parfois, on n’a pas eu de chance.

Un mot sur le fameux penalty non sifflé ?
L’arbitre a le droit de se tromper. C’est un humain comme nous, même s’il y avait la VAR… Je ne veux pas rentrer dans ces histoires. C’est le football, on ne peut rien y faire. C’était à nous de gagner ce match. On l’a gagné, mais le plus important était de monter.

Finalement, le TFC ne monte pas…
On sait qu’on a fait une très belle aventure et qu’on a redonné le sourire à la ville. On revient de loin en démarrant mal la saison. On ne monte pas, mais on a fait une énorme saison. Je suis très fier du groupe, mais je sais que l’année prochaine, ce groupe fera mieux. On voulait écrire l’histoire. Que ce soit Bafodé, Amine ou moi, on a toujours joué ensemble chez les jeunes et on aurait aimé faire remonter le club. Surtout moi, avant de partir… C’est le foot, il y a toujours un gagnant et un perdant.

Tu as disputé ton dernier match avec le TFC ce dimanche.
Je serai toujours concerné. Je vais continuer de suivre le club. Je serai Toulousain à vie. C’est le club qui m’a formé, qui m’a tout donné, qui m’a lancé en professionnel. Je suis content d’avoir joué pour Toulouse. C’est la fin.

C’est la fin du duo Koné - Adli…
C’est une très grande tristesse et une grande fierté aussi. On a passé des moments incroyables ensemble. Depuis qu’on a 15 ans, on a joué ensemble. On a atteint le niveau pro ensemble. Même en dehors du foot, on s’entend très bien. C’est comme un frère. Partir chacun de son côté, ça fait un peu de peine… Mais pour devenir grand, on doit continuer nos routes. On restera tous en contact et se suivre avec Bafodé, Moussa ou encore Anthony.

Dans quel état d’esprit es-tu avant de partir en Allemagne ?
C’est une nouvelle aventure. J’ai appris de bonnes choses à Toulouse. C’est à moi de montrer de quoi je suis capable. J’ai confiance en moi. En arrivant là-bas, je vais devoir montrer mes qualités pour m’imposer dans ce grand club. Je veux montrer que je mérite qu’ils m’aient recruté.

Nos derniers articles