Koné au Milan AC ? "C'est plutôt flatteur que nos jeunes soient sollicités" répond Garande

Publié le 07 January 2021 à 12:08 par JB

Depuis plusieurs jours, la presse italienne affirme que le Milan AC a fait une offre d’environ 5 millions d’euros au TFC pour recruter Manu Koné. En conférence de presse, le coach toulousain a voulu éclaircir ce dossier : “Il n’y a jamais eu de communication du club qui disait qu’il pouvait partir. Si vous dites qu’il “pouvait partir”, cela sous-entend que le TFC serait susceptible de le laisser partir. Je vous le dis tout de suite : la réponse est non. Après, c’est plutôt valorisant et plutôt flatteur que nos jeunes joueurs soient sollicités par l’extérieur. On ne peut pas tout maîtriser et ce qui sort dans la presse, je ne m’en occupe pas. Ce qui m’intéresse, c’est de voir mes joueurs comment ils sont tous les matins. Et, pour l’instant, ils sont tous branchés sur notre objectif.

Garande sait néanmoins que jusqu’à la fin du mercato d’hiver, ce feuilleton risque d’être tendu : “Je connais trop ce métier pour savoir que dans le foot, il peut se passer des choses. J’ai lu comme vous les noms qui sont sortis. Pour l’instant, il n’y a rien… Je ne vous dis pas que nos jeunes ne sont pas sollicités, mais je reste en dehors de ça, parce que les agents ne m’appellent pas moi directement. Avec le président, on se parle et on se voit tous les jours, on sait où on veut aller, ce qu’on veut construire et avec qui. Si on a construit ce groupe, ce n’est pas pour le détruire à Noël. Je ne suis pas en train de vous dire qu’il n’y a pas des choses. Mais le club n’a jamais dit que Manu pouvait partir. On ne peut empêcher les gens de discuter puisqu’il y a une période légale où les clubs et les agents peuvent faire des choses et, notamment, contacter des joueurs, à condition que ce soit fait légalement. C’est notre métier. Ce que je ne supporterais pas, c’est que des gens appellent directement nos joueurs et les perturbent. Ce n’est pas parce qu’il y a des propositions que nous sommes obligés d’y répondre.

L’été dernier, déjà, de nombreuses rumeurs avaient entouré plusieurs joueurs du TFC, ce qui avait gâché le début de saison avec deux défaites d’entrée de jeu : “Mon souci principal, c’est de faire en sorte que les joueurs se sentent bien ici, entre eux et qu’ils soient branchés sur le projet. Si je sentais qu’il y en avait un qui s’éloignait un petit peu, je m’en occuperais immédiatement en allant lui parler. Malgré tout ce qui sort, ce n’est que le début, ce n’est pas fini ! Mais ça dure moins longtemps que l’été, donc on passera mieux ce mercato que le premier qui était plus compliqué” a lancé Garande, un brin fataliste. Mardi, Manu Koné ne devait initialement pas démarrer la rencontre en tant que titulaire face au Paris FC, avant que le coach toulousain ne décide finalement de décaler Brecht Dejaegere sur le flanc droit à la dernière minute ; cela n'avait pas été travaillé à l'entraînement ; pour permettre à Koné d'être titulaire. Le Pitchoun est finalement sorti peu après l'heure de jeu suite à l'expulsion d'Anthony Rouault.

Nos derniers articles