Kombouaré : "On a très honte de cette série, mais nos concurrents n'avancent pas non plus"

Publié le 04 December 2019 à 22:49 par JB

Après TFC - Monaco (1-2), le site LesViolets.Com vous propose de lire la conférence de presse d’Antoine Kombouaré.

Antoine, quelle est votre analyse de cette défaite ?
Le scénario du match a été très compliqué avec ce penalty d’entrée de jeu. J’ai aimé la réaction des joueurs qui ont été capables de jouer et de se procurer pas mal de situations. On est logiquement revenu au score. Par contre, en seconde période, on a eu beaucoup de mal physiquement et à défendre. On a connu trop de déchet. Même en difficulté, il faut savoir tenir le résultat. On doit mieux défendre sur le deuxième but. La déception est d’avoir perdu ce match avec le sentiment d’avoir fait des efforts. Mais bon, sur la deuxième mi-temps, Monaco était supérieur à nous.

Quel a été votre discours dans le vestiaire ?
Je n’ai rien dit. J’ai préféré les laisser réfléchir. Il y a eu du silence. On pourra discuter demain tranquillement. J’ai senti les joueurs abattus. C’est normal après un scénario si difficile. Ça fait mal ce but à la 83ème. On accuse le coup. On va repartir au travail dès demain.

Un mot sur votre schéma tactique à 5 défenseurs ?
C’était pas mal, mais c’était aussi dû au fait que nous n’avions pas un latéral droit sur ce match. Tactiquement, c’était intéressant. Quentin Boisgard a essayé de rendre service. Ce n’était pas facile, mais intéressant. Aujourd’hui, on a besoin de se rassurer, notamment défensivement. Si on peut être plus nombreux, c’est bien. Mais si nous ne sommes pas capables de récupérer le ballon, comme sur le deuxième but monégasque de ce soir… On a beaucoup reculé et personne n’est intervenu. On a donné des situations trop faciles à l’adversaire.

Les supporters ont chanté “On va en Ligue 2.” Êtes-vous touché ?
Je n’ai pas à commenter. Ils ont raison. On est tellement déçu de notre travail et pour eux… Ils expriment leur mécontentement, leur frustration et leur colère. C’est leur droit. Nous, on a juste à travailler pour vite retrouver la victoire, des sourires, des couleurs à ce club et faire plaisir à nos supporters.

Le TFC vient d’enchaîner une sixième défaite consécutive…
C’est la première fois que je vis ça. Il faut tout vivre dans notre vie… Nous ne sommes pas fiers. On a même très honte. Ce qui nous donne beaucoup d’espoir, c’est qu’il reste encore beaucoup de points à prendre et, surtout, nos concurrents n’avancent pas non plus. La 17ème place n’est qu’à 3 points (4 points en réalité, ndlr). On va se contenter de ça.

Qu’espérez-vous pour les prochains matchs ?
Mon souci est de récupérer un maximum de défenseurs pour apporter du sang frais à ce groupe et d’avoir une défense un peu plus solide. C’est ce qui nous fait défaut aujourd’hui.

Discutez-vous avec Olivier Sadran ?
On échange avec lui. Il nous encourage et nous soutient. Il est à fond derrière nous.

Nos derniers articles