Jessy Pi : "Le 27 juin, je serai à 8h à Toulouse pour la reprise"

Publié le 15 juin 2019 à 17:15 par JB

Pour la deuxième saison consécutive, Jessy Pi a été prêté à Brest et a obtenu la montée du club breton en Ligue 1 grâce à ses 21 matchs disputés (2 buts, 3 passes décisives). Le milieu de terrain a manqué quatre mois de compétition suite à une opération d’une pubalgie.

Quel sera son avenir, alors qu’il lui reste un an de contrat avec le Tèf ? Dans une interview pour Haute Provence Info, Jessy Pi a donné quelques réponses à cette question : “Le 27 juin, je serai à 8h à Toulouse pour la reprise de l’entraînement et on verra sur place comment cela se passera. Peut-être que le discours du coach Casanova aura changé. À moi de montrer mes qualités, et de voir quels seront les propos de l’entraîneur et des dirigeants, et ce qu’ils veulent faire de moi. (…) Trois ans après ma signature à Toulouse, avec recul et l’expérience acquise, clairement non, je ne resignerai pas au TFC. Je suis plutôt un joueur de ballon, et j’ai signé avec Pascal Dupraz comme entraîneur, qui est un entraîneur qui n’a pas la même philosophie de jeu que Jean-Marc Furlan par exemple. Plus un jeu de guerrier avec lui. Je ne rentrais pas dans son profil de joueur à ce poste-là. J’aurais dû prendre cela en compte à l’époque. Alain Casanova prône foncièrement un jeu qui me convient. Maintenant, on verra ce qu’il a envie et aimerait faire ou pas avec moi. Il ne m’a pas pris l’été dernier, où il a voulu notamment un joueur qu’il connaissait bien de Lens, Bostock. Ça sera peut-être différent cette année, après l’année difficile passée.
Maintenant, j’aimerais bien regoûter à la Ligue 1, même avec Toulouse. Ce fut compliqué la première année, mais je suis prêt à y rester si je rentre dans la rotation et que je peux jouer régulièrement. Aujourd’hui, je ne ferme les portes à personne… Pour le moment, j’attends le mercato. Il y a eu des premiers contacts avec des clubs, mais rien de concret encore.

Nos derniers articles