Jean-Victor Makengo, grand artisan et bonne surprise du début de saison du TFC

Publié le 19 septembre 2019 à 13:15 par Anthony Labatut

Jean-Victor Makengo a séduit le coeur des supporters toulousains depuis le début de cet exercice 2019-2020. Globalement méconnu par le public violet avant son arrivée sur les bords de la Garonne le 25 juin dernier, le milieu de terrain s'est vite fait remarquer par des performances de haut niveau. Il est un grand artisan du bon début de saison du TFC : en inscrivant le but victorieux face à Dijon puis en débloquant le match contre Amiens d'une frappe limpide, le joueur de 21 ans a eu un impact notable dans ces victoires toulousaines en plus d'avoir marqué les esprits au Stadium. Véritable pierre angulaire du milieu de terrain, et capable de projeter l'équipe vers l'avant avec des passes astucieuses et de grandes enjambées, ou bien même de marquer avec une grosse puissance de frappe, JV s'est affirmé comme un titulaire indiscutable et apporte un vrai plus dans le groupe toulousain.

Mais parviendra-t-il à réitérer cette qualité de prestations tout au long de la saison ? Lorsqu'il connaîtra un coup de mou, le Toulousain devra rebondir pour ne pas perdre sa place au profit d'un Quentin Boisgard qui a du feu dans les jambes. D'autant plus qu'Alain Casanova a souvent annoncé attendre plus de son joueur : ''Il peut, il va et il doit faire beaucoup mieux''. Le coach du TFC n'est pas pleinement satisfait du rendement du numéro 27 de Toulouse, ou du moins estime qu'il n'exploite pas toutes ses qualités au mieux. Il est vrai que, défensivement, Makengo paraît moins à l'aise : il est peu habituel de le voir à la récupération du ballon. Mais l'ancien Niçois sait comment répondre aux exigences de son entraîneur, et a les cartes en main : il doit faire des efforts et travailler sur ces différents aspects de jeu pour parvenir à ces objectifs.

Une chose est sure : Makengo est bourré de talent. Il possède beaucoup d'atouts pour devenir un très bon joueur de football, mais doit travailler sérieusement pour en profiter pleinement. Il faut le dire tout haut : le TFC semble, à l'heure actuelle, avoir fait une bonne pioche en recrutant ce milieu de terrain. Reste maintenant à voir l'attitude du natif d'Etampes et sa capacité à se remettre en question lorsque celui-ci se retrouvera dans un passage à vide. Toulouse a l'avantage de l'avoir enrôlé sous forme de prêt avec option d'achat. S'il continue sur cette voie, nul doute que Makengo posera définitivement ses bagages dans la Ville Rose.

Nos derniers articles