logo lesviolets.com
croix occitane
logo lesviolets.com
Les 10 choses à savoir avant LOSC - TFC
"Je ne vois pas comment le TFC pourrait ne pas s'en sortir dans cette Ligue 1"
©Gael DVCZ

La rédaction a interrogé un supporter lillois, rédacteur pour le site Le Petit Lillois, pour en savoir plus sur le début de saison des Dogues, sa vision du TFC et les premiers pas au LOSC de Bafodé Diakité.

Avant le déplacement du TFC à Lille ce samedi (21h, Canal+ Foot), la rédaction du site LesViolets.Com a interrogé Ben, du site Le Petit Lillois.

Le mercato lillois semble avoir signé l’amorce d’un nouveau cycle, avec Paulo Fonseca sur le banc et un effectif renouvelé. Quel bilan tires-tu de l’intersaison ?
"Le sujet du mercato est un sujet très épineux entre les supporters lillois. Certains le trouvent bien trop maigre au vu des excellentes ventes réalisées (Botman, Onana…). D’autres supporters le qualifient de bon, d’intéressant. Moi je le trouve surtout très intelligent pour la saison et surtout les saisons à venir. Conserver David par exemple, ce n’était pas certain en début de mercato, c'est une bonne chose. Ensuite, pour les arrivées, nous avons presque comblé tous les postes où nous devions nous renforcer. Les latéraux d’abord avec Ismaily, Zedadka et dans un sens Diakité. Des recrues d’expérience comme Rémy Cabella ou Jonas Martin sont aussi des choix intelligents à mon sens. Il y a bien sûr quelques déceptions dans ce mercato comme le "panic buy" de André Gomes, signé le dernier jour. Je ne suis toujours pas convaincu, mais j’espère y croire un jour. Le gros transfert de cette année, c’est bien sûr Bayo. Pour l’instant, c’est une belle déception, pas au point physiquement, parfois trop juste balle au pied et surtout l’extra-sportif lui cause du tort.
Miser sur les jeunes, Lille sait le faire et continue de le faire cette année. La titularisation injustifiable de Gomes le prouve. Le recrutement de Virginius aussi. Et il y a bien sûr Diakité, qui fait un début de saison remarquable. C’est important pour moi ce mélange entre la jeunesse et l’expérience. Un bon projet sportif se fait sur l’avenir.
"

À quoi ressemble le Lille de Fonseca ?
"Une équipe franchement plaisante à regarder. Il a une vision du jeu très particulière et simple à la fois. Pour jouer au football il faut avoir le ballon. C’est aussi simple que cela à vrai dire. Les remontées de balle sont travaillées, le dispositif de départ peut être modifié en cours de route. Par exemple, contre Marseille, nous avons débuté la rencontre dans un tout nouveau dispositif, une défense à 3 avec deux pistons sur les côtés. Dans nos autres oppositions cette saison, l’équipe était en 4-2-3-1 avec une animation offensive en perpétuel mouvement. Replacer David à droite est une excellente chose, je trouve, lorsque Cabella et Bayo sont titulaires. Le replacement du jeune Angel Gomes en 8 est d’ailleurs un excellent coup de poker de sa part.
À mon sens, Lille peut développer un des meilleurs jeux de Ligue 1. Un jeu plaisant à voir, collectif et maître du ballon. Il reste bien sûr beaucoup d’ajustements à effectuer. Un pressing aussi intensif doit être effectué ensemble, avec des joueurs dans d’excellentes conditions physiques. Je pense d’ailleurs que le recrutement de cet hiver sera primordial pour bien terminer la saison. J’ai une totale confiance en Paulo Fonseca. Il sait où il veut emmener son équipe, et d’une belle manière en plus de cela. Je suis obligé d’être convaincu.
"

Quelle est l’ambition du club cette saison ? L’Europe te semble envisageable ?
"Les dirigeants ne donnent pas publiquement les ambitions du club. Olivier Létang souhaite avant tout voir une équipe joueuse avec de vrais Dogues sur le terrain. Pour Fonseca c’est à peu près la même chose. Tant que le jeu proposé correspond à sa vision, il sera satisfait je pense ; si les résultats suivent un minimum bien sûr. Au sujet de l’Europe, pour moi, elle est plus qu’envisageable. L’effectif le permet, le coach aussi. Surtout si l’on souhaite continuer à être attractif lors des périodes de mercato, et à même de conserver certains joueurs. Je ne crois pas réellement aux trois premières places. Mais l’Europa League est pour moi franchement atteignable."

Le LOSC fait un début de saison très irrégulier. Comment l’expliques-tu ?
"Le début de saison en dents de scie était pour moi prévisible. Nous avons gagné les matchs où nous devions logiquement nous imposer. Malgré la valise infligée par le PSG où j’ai d’ailleurs paradoxalement trouvé l’équipe loin d’être mauvaise, je n’ai pas d’énorme déception. Sauf bien sûr le match à domicile contre Nice, qui pour le coup doit être remporté par un large score. Pour entrer davantage dans le détail, il y a différents facteurs qui peuvent expliquer ce début de saison irrégulier. Le premier et le plus évident, c’est Jardim. Il nous a coûté énormément de buts. Sa sortie contre Montpellier par exemple est totalement honteuse. Je suis très content de la gestion de ce poste de la part de Fonseca, qui a rapidement été capable de titulariser le jeune Lucas Chevalier.
Ensuite, bien sûr que la transition entre une bouillie de football bretonne et un football portugais basé sur le contrôle du ballon ne peut s’effectuer en quelques matchs. C’est un long travail que les joueurs sont en train d’effectuer. Et certains bien mieux que d’autres. Je pense à Angel Gomes qui fait un excellent début de saison dans un tout nouveau poste pour lui. C’est le maestro de l’équipe, selon moi. Et certains joueurs sont plus en difficulté, comme José Fonte. Le capitaine portugais s’essouffle, je trouve. Notre volonté de jouer très haut est incompatible avec ses qualités et je trouve cela bien dommage au vu des services qu’il nous a rendus.
Pour terminer sur les raisons de ce début de saison instable, c’est bien sûr Rémy Cabella. Je ne pensais jamais dire ça, mais mon Dieu quel joueur. Il est physiquement bon, toujours bien placé, un ratio de 1,5 passes décisives par match. Il a développé une connexion avec David incroyable en très peu de temps. Le souci, bien sûr, ce sont les blessures. Il a quelques pépins physiques qui l’empêchent de jouer. Le bilan des matchs qu’il a disputés sous le maillot rouge, c’est 4 passes décisives et 0 défaite. Je ne pense pas que ce soit un hasard. Il ne sera malheureusement pas là ce samedi, et cela peut nous handicaper dans la rencontre.
"

On n’y voit pas très clair sur le projet lillois depuis l’éviction en décembre 2020 de Gérard Lopez, qui était actionnaire et président à l’époque. Quelle direction veut prendre le club ces prochaines années ?
"Et bien pour être honnête, elle n’a pas été clairement indiquée. "On fera le point au bout de cinq matchs, puis au bout de quinze matchs et l'ambition vient au fil des rencontres". C'étaient les mots d’Olivier Létang en début de saison. Sous Lopez, ce n’était pas vraiment le sportif qui prenait le dessus. Je ne pense pas que sous Létang ce sera davantage le cas. La dette du LOSC est encore importante et vendre ses meilleurs joueurs est inévitable. L’objectif reste quand même l’Europe, selon moi. Peut-être pas cette saison, mais dans les années à venir."

Que penses-tu des premières semaines de Bafodé Diakité en tant que Dogue ?
"À la fin de la saison 2021-2022, j’avais érigé avec des amis une liste des joueurs que j’aimerais voir au LOSC en août. Bafodé Diakité en faisait partie. J’étais certains de ses compétences et de son potentiel au LOSC. Pour l’instant, je ne suis vraiment pas déçu. Très intelligent dans le jeu, athlétique et la tête sur les épaules. En plus de cela, Fonseca utilise bien sa polyvalence en n’hésitant pas à le faire jouer dans l’axe. Défensivement, je le trouve vraiment costaud. Pour son âge, il est vraiment rassurant. Ça ne peut être que positif pour l’avenir. C’est peut-être offensivement qu’il y a quelques défauts. Mais justement, il monte peu pour palier les montées d'Ismaily sur le flanc gauche. La défense coulisse donc pour former une ligne de 3."

Comment vois-tu le TFC cette saison ?
"Je regardais du coin de l’œil la Ligue 2 l’année dernière et j’ai toujours trouvé le TFC plaisant à regarder. Avec ses excellents joueurs, je n'avais aucun doute sur la montée en Ligue 1 de Toulouse. Même si le début de saison aurait pu être meilleur, la victoire contre Reims sauve un petit peu les meubles pour moi. Il y a des joueurs toulousains qui tireront leur épingle du jeu, j’en suis certain. Avec une domination impressionnante en Ligue 2 l’année dernière, je ne vois pas comment le TFC pourrait ne pas s’en sortir dans cette Ligue 1. Après, bien sûr, la saison sera particulière avec les quatre descentes et la coupure internationale en fin d’année. Mais vu de l’extérieur, ça bosse très bien."

Un pronostic pour le match de ce samedi ? Et pour le classement final des deux clubs ?
"Je vois bien un match disputé. Le deux équipes se veulent joueuses. Malgré tout, le LOSC risque de prendre l’avantage. Il faut renouer avec la victoire à domicile. Le dernier match à la maison, c’était Nice et franchement, je n’ai pas reconnu mon équipe. Nice n’a rien fait, rien proposé et s'est malgré tout imposée avec deux penaltys en moins de cinq minutes. Pour le match de ce samedi, je dirais 3-1, avec un doublé de David. Un jeu de transition peut vous faire mal. C’est la clé pour nous dans ce match à mon sens.
Au sujet du classement final des deux équipes, je pense que Toulouse sera l’équipe qui surprendra tout le monde à la fin de l’année. Un peu comme ce qu’avait pu faire Strasbourg l’année dernière. Je ne sais pas si Toulouse finira à la 6ème place, mais bien entre la 8ème et la 11ème place. Pour Lille, comme je le disais tout à l’heure nous finirons dans les places européennes. J’imagine bien le trio de tête avec Paris, Marseille et Monaco. Et donc en dessous certainement Rennes, Lens et Lille. Peut-être Lyon, mais j'ai davantage de réticence. L’effectif lillois est bon. Il doit permettre de terminer dans ces places-là. Finir plus bas serait un échec, selon moi.
"