logo lesviolets.com
croix occitane
VIDÉO - Le message d'adieu de Bafodé Diakité au TFC et à ses supporters
Interview : Quand Comolli et Garande voulaient envoyer Rouault en prêt

Avant de se révéler sur la dernière saison de Ligue 2, Anthony Rouault a connu des moments difficiles.

Avant de se révéler sur la dernière saison de Ligue 2, Anthony Rouault a connu des moments difficiles. Lors de l'été 2020, quelques semaines après le rachat du club par RedBird, le Pitchoun a failli quitter le TFC temporairement. Rouault s'est remémoré ce moment dans Onze Mondial : "Mes débuts pros ont été mitigés. Le coach de l’époque, Patrice Garande, me dit : « On estime que ça va être compliqué pour toi, il y a du monde devant, tu devrais partir en prêt ». Le président me dit la même chose. Ils étaient d’accord. Et moi, je leur ai répondu : « C’est trop tôt pour dire ça, nous sommes en début de saison, je pense avoir ma place ici. J’entends votre avis, mais je ne veux pas partir ». Ils m’ont dit : « Ok, comme tu veux ». Au début, je ne jouais pas, après, j’ai commencé à faire des groupes, et suite à une succession d’absences, j’ai pu jouer mon premier match à Ajaccio. Tout s’est bien passé, on a gagné. J’ai enchaîné quelques matchs, puis j’ai connu un nouveau moment compliqué, car j’ai pris deux cartons rouges en cinq rencontres. Ça m’a fait mal, je n’avais jamais pris de carton rouge de ma vie. Ça a été dur mentalement, car le coach ne me faisait plus confiance. Je ne jouais plus, je me suis, à nouveau, remis en question. J’ai appris sur moi-même, j’ai bossé pendant cette période dans l’ombre. J’ai appris de mes erreurs. Ces passages difficiles m’ont permis de faire une belle deuxième saison."