Gradel : "Partir pour partir, ce n'est pas mon projet"

Publié le 06 August 2020 à 10:35 par Enzo Portal

Toujours sous contrat jusqu'en 2021, Max-Alain Gradel participe à la présaison avec le TFC et vient de disputer les trois premiers matchs amicaux. Disposant d'un accord moral avec Olivier Sadran pour partir cet été, l'ivoirien ne manque pas de courtisans. Depuis le début du mercato, des clubs du Golfe, de MLS, le RC Lens et plus récemment l'Olympiakos sont venus aux renseignements. Après le match nul contre les Girondins de Bordeaux (0-0), Gradel s'est arrêté au micro d'Olivier Schwob, reporter pour Foot Express afin d'évoquer l'arrivée de Patrice Garande : "Oui, je le connais, car il a entraîné en Ligue 1 et on s’est croisés. Il incarne un nouveau départ, un nouveau projet. C’est une bonne chose, même si je pense que cela aurait dû intervenir plus tôt. Les nouveaux dirigeants et le coach sont ambitieux, ils ont envie d’amener le club de l’avant. Le club ne pouvait pas rêver mieux. Il faut avancer."

En ce qui concerne son avenir, l'ailier toulousain ne ferme aucune porte : "Oui c’est bien ça, il me reste un an de contrat, ici. Je me sens bien dans cette préparation. Je suis encore là. Après, nous avons eu une discussion à ce sujet avec le club, les dirigeants, tout est clair. On s’est mis d’accord sur certaines choses. Donc on attend de voir comment la situation va évoluer. Partir pour partir ce n’est pas mon projet. Mais d’ici là, vous savez que l’on va vivre un mercato un peu particulier, compte tenu de la situation. Tout est un peu retardé, il faut attendre pour voir ce qui se passera. J’ai connu de belles expériences à l’étranger, je ne ferme la porte à rien. Tous les Championnats où le jeu est ouvert et spectaculaire, sont des choses qui me plaisent."
Même si la probabilité de le voir rester à Toulouse pour la saison à venir est faible, le voir débuter pour la première journée de championnat contre Dunkerque semble, au contraire, tout à fait possible.

Nos derniers articles