Gradel : "Il faut changer l'attitude, mais je ne suis pas du tout inquiet"

Publié le 14 novembre 2019 à 17:15 par JB

Après Montpellier - TFC (3-0), Max-Alain Gradel s’est arrêté devant les journalistes. Les propos du capitaine toulousain ont été diffusés sur TFC TV. Interview.

Max-Alain, quelle est votre première réaction après cette lourde défaite ?
C’est un match à oublier très vite. La trêve va nous faire du bien pour couper et se remettre les idées en place. Les 15 jours vont nous permettre de bien travailler pour repartir de l’avant. Ça arrive de passer au travers d’un match et dimanche ça a été le cas. Ça n’enlève rien à beaucoup de choses positives réalisées dans le travail depuis trois semaines maintenant. C’est dommage pour nous. Cette défaite nous reste en travers de la gorge, mais c’est passé, on n’y peut rien et il faut bien se préparer pour les prochains matchs.

Antoine Kombouaré avait décidé d’attaquer le match en 4-3-3. Est-ce une des raisons de votre mauvaise première période ?
Pas du tout ! On peut jouer dans n’importe quel schéma. À ce niveau-là, c’est une question de volonté et d’attitude. C’est ce qui nous a fait défaut dimanche, et non la tactique. Que ce soit en 4-4-2, 4-4-3 ou 3-5-2, avec un tel visage, on ne pourra jamais faire la différence. Il faut changer la motivation et l’attitude dans l’approche des matchs.

Êtes-vous inquiet par la situation ?
Non, je ne suis pas du tout inquiet. Les gens oublient vite qu’on a beaucoup de joueurs importants qui sont blessés, notamment en charnière centrale. Il y a beaucoup de jeunes qui disputent leurs premiers matchs en ce moment. Les mettre dans ce genre de situation, ce n’est pas facile. Quand on va retrouver tous nos joueurs, on pourra être plus conquérants. J’aurais été inquiet de voir un TFC au complet avec cette position au classement, oui. Mais là, non, ça va nous faire du bien d’avoir un effectif au complet quand tout le monde reviendra.

Nos derniers articles