Giresse : "On se doit d'être derrière le TFC, les débats se dérouleront à la fin du bal"

Publié le 17 janvier 2020 à 16:36 par JB

L’ancien entraîneur du TFC, en 95/98 puis en 99/2000, Alain Giresse assiste à quasiment toutes les rencontres au Stadium. La Dépêche du Midi l’a contacté pour une analyse de la situation du club : “A l’instant T, on n’en est pas au bilan ; c’est un premier postulat. Mais bien à la mobilisation générale. Quel est le désir, notre but commun à tous, club, public ? C’est que le TFC reste en première division. L’autocritique attendra. Pour le moment, il s’agit de se retrousser les manches, d’adopter une attitude déterminée pour tenter de s’en sortir. Après, entendu, si on est là, des erreurs ont été commises, des comportements sûrement pas été ceux voulus. Chercher actuellement – et quoi ? – serait une perte de temps. Alors que le contexte nécessite l’urgence. On ne doit pas mélanger les périodes ; ce qui ne signifie pas non plus que je botte en touche. En janvier, on se doit d’être derrière ; en mai, chacun aura loisir de s’adonner à ses appréciations et réflexions. Tel est mon raisonnement, vous l’aurez compris. (…) Oui, il est possible que le TFC se maintienne. C’est ma réponse d’acteur. Quant aux débats, je ressasse qu’ils se dérouleront à la fin du bal.

Nos derniers articles