Garande : "Si Manu Koné simplifie son jeu, ça va être un joueur phénoménal"

Publié le 12 mai 2021 à 09:00 par JB

Manu Koné revit. Après avoir été titulaire lors des treize premières journées de Ligue 2, le Pitchoun a disparu du 11 de Patrice Garande au cœur de l’hiver. Et pour cause, il n’a été titularisé qu’à trois reprises entre le 5 décembre et fin mars en Ligue 2. Depuis, Koné est de retour en grande forme, vient d’enchaîner 6 rencontres et a inscrit un but décisif au Havre. En conférence de presse, Patrice Garande s'est félicité de sa forme du moment : "Il a une évolution normale d’un jeune joueur qui progresse à chaque match. Il n’a pas eu une saison linéaire. Il a connu des moments où il était très très bon et d’autres où il était moins bien. C’est tout à fait normal. Par contre, ce qui a toujours été très présent chez lui, c’est cette volonté de monter en Ligue 1 avec le TFC. Sa signature pour la saison prochaine l’a libérée, mais sans l’exempter de ses responsabilités. Au contraire même ! En ce moment, il marche sur l’eau, mais il pourrait être encore plus efficace. Parfois, il perd des ballons, car il aime faire des roulettes qui ne servent pas à grand-chose."

Il faut dire que Koné a mis du temps avant d'atteindre ce niveau. "Quand je suis arrivé, tout le monde me parlait de Manu. Je lui ai dit que tout le monde évoquait son potentiel, mais qu’à un moment donné, il ne faudra qu’on parle du joueur qu’il est. Il connaît une progression en ce moment, avec plus de maturité dans son jeu. Je lui dis tous les jours que c’est un des joueurs les plus forts que j’ai eu à entraîner. Au milieu de terrain à Caen, j’ai eu N’Golo Kanté. Manu a tout, le physique, la technique, la percussion, les passes, l’agressivité. Il a juste un petit défaut qu’on essaye de gommer, c’est de simplifier son jeu. Quand je dis qu’il ne faut pas être trop beau et surtout efficace, si Manu comprend ça, ça va être un joueur phénoménal" prévient Garande.

Face à Pau, Dunkerque et lors des éventuels barrages, l'entraîneur du Tèf pourra s'appuyer sur son prolifique duo Koné - Adli : "Ce sont deux garçons qui sont comparables. Ils aiment bien se passer la balle, ce sont des amoureux du jeu. Ils aiment le foot et prennent leur pied sur un terrain. Parfois, ils en rajoutent un peu, ils pourraient être plus efficaces. Certaines pertes de balle, en Ligue 1, derrière il y aurait but." Si tout va bien et si le Tèf obtient sa montée samedi, Manu disputera ce soir son dernier match au Stadium avant de rejoindre l'Allemagne.

Nos derniers articles