Garande : "Je n'ai pas l'effectif pour jouer en 4-3-3 et le nouveau système est fait pour attaquer"

Publié le 19 September 2020 à 10:20 par JB

Depuis Grenoble (5-3), Patrice Garande a instauré un 3-5-2, alors que face à Dunkerque (0-1), le coach toulousain avait installé une défense à 4. En conférence de presse, il a expliqué ce changement : “Je n’ai pas l’effectif pour jouer en 4-3-3. Je n’ai pas de joueurs de couloir. Quand je joue en 4-3-3, il me faut un vrai avant-centre, un joueur de surface, et des joueurs de couloir, qui sont capables de prendre la profondeur, d’éliminer, de centrer. Et aujourd’hui, je n’ai pas l’effectif pour évoluer comme ça. J’ai ma vision du foot, avec mon adjoint, on a des principes de jeu, il faut du temps pour les mettre en place. Sans que ce soit une excuse, on a quand même passé 15 jours loin des joueurs (à cause du Covid, ndlr). On a perdu un petit peu de temps avec ça. Aujourd’hui, on a mis en place un nouveau système. Les joueurs s’y sentent bien et à chaque sortie, on le maîtrise un peu plus. Au moment où on se parle, un des points forts de mon équipe, ça reste le milieu. Ceci étant dit, j’accorde surtout de l’importance à l’animation du système. Je lis et j’entends que nous jouons en 5-3-2. Pour moi, ça ne veut rien dire. Je dis et je répète que je mets en place ce système pour attaquer et pas pour défendre. On a mis ça en place en fonction des joueurs que j’ai à ma disposition. Pour l’instant, je pense que c’est dans ce schéma qu’on peut être le plus efficace offensivement et défensivement. Malgré certains clichés en France, on aime ça, je vois Lyon et Montpellier qui jouent aussi à 5 derrière. Chelsea avec Conte a été champion d’Angleterre en 3-4-3. Mais comme c’est Conte, on dit 3-4-3. Il aurait été en France, on aurait dit qu’il jouait à 5 derrière. Ça ne veut rien dire tout ça… Mon objectif, c’est de gagner des matchs et de mettre en place un schéma qui nous permette de gagner.

Nos derniers articles