Garande : "Il y a des joueurs qui ont ce club dans la peau"

Publié le 03 April 2021 à 13:56 par JB

Tandis que la France se retrouve de nouveau bloquée en pleine pandémie, Patrice Garande a rappelé en conférence de presse le rôle que doit tenir son équipe durant cette période : “À la base, quand on fait du football, nous sommes des privilégiés. Ce sont des choses que l’on doit prendre en compte. C’est un jeu et une passion, même si c’est aussi notre métier. Autour de nous, des gens donnent tout leur temps et leur amour au club. La moindre des choses, c’est de leur donner en retour. Nos supporters sont privés de ce qu’ils aiment le plus dans leur vie. Ils nous regardent à la télé et nous témoignent de leur amour et de leur passion. Tout le monde veut qu’on monte, nous aussi. C’est pour ça que je parle tout le temps d’attitude et que le match de Niort m’a mis en colère. Vis-à-vis des gens qui nous aiment et qu’on sent avec nous, la moindre des choses, c’est d’avoir l’attitude et le comportement qui vont avec ça. Courir, se battre, se défoncer, ça ne dépend pas du talent qu’on a. On se doit d’avoir une attitude digne de ça. Je ne dis pas qu’on ne l’a plus, mais à l’extérieur, on l’a un peu perdu. Si on retrouve ça, je suis sûr qu’on aura le sourire en fin de saison.
On ne se rend pas toujours compte que nos résultats et notre comportement ont une influence sur le quotidien de beaucoup de gens. Dans ce club, nous échangeons entre les différentes composantes. On se retrouve sur une table à discuter, par exemple, avec une secrétaire. Quand elle nous explique ce qu’elle ressent quand on gagne… L’amour du maillot, ça fait longtemps que c’est parti du football. Mais, il y a une spécificité au TFC que je n’ai pas souvent vu ailleurs, il y a des joueurs qui ont ce club dans la peau. Il y a des gens qui travaillent pour ce club et qui aiment le TFC. Ce n’est pas juste une entreprise qui les emploie. C’est un plus et ça fait partie de l’état d’esprit général du club.

Nos derniers articles