Garande : "Ici, il y avait un traumatisme très important"

Publié le 19 November 2020 à 12:00 par Cedric Polizzi

Lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match face à Valenciennes, Patrice Garande s’est exprimé sur le traumatisme qui entourait ses joueurs à son arrivée : "Je n’avais jamais connu ça. À Caen, on a eu une situation à peu près similaire, avec la descente, sauf que là-bas, j’étais dans la maison depuis longtemps, je connaissais les joueurs. Il y a eu un travail psychologique à faire, mais c’était plus facile qu’ici. Ici, il y avait un traumatisme très important. Effectivement, il y a eu un travail à faire avec les joueurs, individuellement et collectivement. Mais le fait qu’il y est un nouveau projet, avec un nouveau président, un nouveau staff, un nouvel entraîneur, ça a marqué le début d’une histoire, d’une nouvelle ère pour le TFC. Le mélange de tout ça a fait que l’on a pu mettre en place des choses pour que les joueurs soient le plus performant possible. Mais tout ça, c’est long. Il faut un déclic, car il ne suffit pas de parler à un joueur pour qu’il soit libéré. En plus de ça, les médias, les réseaux sociaux, répétaient que le club n’avait pas gagné depuis un an. Le Stadium était un lieu de souffrance la saison passée, quand les joueurs entraient sur la pelouse, ils y pensaient. Donc voilà, au début de saison, on n’était pas prêt. Je savais que ce serait compliqué, mais c’est passionnant."

Nos derniers articles