Garande : "Healey, un mec génial, Koulouris n'est pas au niveau d'un international"

Publié le 01 December 2020 à 15:30 par JB

Sauf surprise de dernière minute, Rhys Healey va enchaîner une seconde titularisation ce soir à Nancy (19h00 sur Téléfoot Stadium 2). En conférence de presse, Patrice Garande est revenu sur la performance de l’Anglais contre Niort, tout en expliquant son choix de ne pas convoquer Efthymios Koulouris pour ce déplacement.

Le regard sur Rhys Healey va-t-il désormais changer selon vous ?
Il va forcément être différent. Je ne suis pas surpris que tout le groupe soit content pour lui. C’est un mec génial, dans l’effectif tout le monde l’adore. Ce match va lui donner confiance. Après, c’est un garçon qui doit aussi s’adapter à la vie française, à un groupe, à la fréquence des entraînements qui sont différents ce qu’il avait pu connaître jusqu’à présent. Dans les discussions que j’ai eues avec lui, je lui ai toujours dit qu’il est un buteur. Il a une seule façon de se faire remarquer et de gagner la confiance de ses partenaires, c’est de marquer, même aux entraînements, même dans des petits jeux. Quand on a une personne comme ça dans l’effectif, c’est pour moi un gros plus. Après, il va falloir confirmer.”

Qu’aimez-vous chez Healey ?
Sur ce match de Niort, il a confirmé tout ce qu’on pense de lui, mais qu’il n’avait pas encore montré. Devant le but, il est très adroit, il fait très souvent le geste juste. Il est omnibulé par ça, tout en étant un point d’ancrage, on a pu le voir en seconde période. Ensuite, plus il prend des coups, plus il aime. Il peut nous soulager quand on a un bloc bas, pour qu’on puisse remonter, il a de très bons déplacements qu’on n’utilise pas assez. Sur le but qu’il met, sur la passe de Branco, il fait l’appel au bon moment. C’est inné chez lui. Maintenant, faire un bon match, c’est bien, mais le plus difficile, c’est d’être régulier.

Un mot sur Koulouris, encore sorti du groupe des 18 ?
Quand je fais les groupes, je regarde ce qui se fait aux entraînements. J’ai assez parlé de lui en bien. C’est un international et j’attends plus de lui aux entraînements, mais aussi quand je le fais jouer. Il doit faire plus. J’avais souligné son bon match à Amiens, puis contre Valenciennes, il n’a pas été bon. Il n’y a pas de mise à l’écart, je dois faire des choix dans un effectif à gérer. Si ça le pique, tant mieux, sinon, ce serait dommage. Je n’ai pas le temps de piquer des joueurs pour voir comment ils réagissent. Les choses sont claires, il y a un comportement à avoir en match. S’il n’est pas dans le groupe, c’est que c’est insuffisant. J’attends plus de lui, des choses qui ne sont pas insurmontables. C’est un garçon international. Il a un statut. J’attends qu’il soit au niveau d’un international, et aujourd’hui, il ne l’est pas.

Nos derniers articles