Fin du championnat belge, pression de l'UEFA, Brest veut arrêter la saison, le point complet

Publié le 03 avril 2020 à 20:25 par Christophe Canard

Depuis quelques heures, de nombreuses informations ont été dévoilées sur la fin de saison possible en Ligue 1. Voici un point complet sur LesViolets.Com :

> La Belgique est le premier pays à envisager sérieusement l’arrêt définitif de ces championnats. Le classement serait gelé et FC Bruges sacré champion. Une incertitude demeure sur la relégation puisque la finale des play off de D1B n’a pas pu aller à son terme (seul le match aller a été joué) et une saison à 18 pourrait donc être envisagée.

> Suite à cette annonce, l’UEFA a rapidement réagi et de façon assez autoritaire. En effet, l’instance européenne a envoyé un courrier aux dirigeants des différents championnats pour les menacer d’une exclusion pour les coupes d’Europe de la saison 2020-2021 si les saisons n’allaient pas à leur terme.

> La Belgique a répondu à l’UEFA par l’intermédiaire d’un communiqué : « Les dirigeants du football belge ont expliqué dans le détail les motifs sanitaires et économiques de la recommandation émise hier par le Conseil d'administration et contestent toute approche qui consisterait à contraindre une ligue à poursuivre sa compétition dans l'état actuel de la crise sanitaire sous peine de ne plus pouvoir participer aux compétitions européennes de la saison prochaine ».

> En Allemagne, la situation sanitaire étant différente (5 fois moins de morts au moment où nous écrivons ces lignes), les clubs sont plutôt pour une reprise assez rapide de la saison. Dans cette optique, plusieurs clubs professionnels ont repris le chemin de l’entraînement, dont Dortmund et Schalke 04. Ces reprises respectent les principes de geste barrière et de distanciation.

> En Serie A, dans un pays très touché par le coronavirus, les avis sont très divergents entre les « petits » clubs et les « gros ». Ces derniers souhaitent terminer la saison, d’autant plus suite aux déclarations de l’UEFA, quand les clubs du bas de tableau souhaitent plutôt ne pas reprendre. Le président de Brescia a même déclaré être prêt à déclarer forfait jusqu’à la fin de la saison, en respect aux centaines de morts de sa ville, étant une des plus touchées en Italie.

> Suite à une réunion, la Premier League a validé le fait que le championnat ne pourrait reprendre début mai comme envisagé. « La date de reprise est constamment réexaminée avec toutes les parties prenantes, à mesure que l'impact de la pandémie Covid-19 se développe. L'objectif commun reste de terminer tous les championnats nationaux et les matches de coupe qui restent à jouer, pour nous permettre de maintenir l'intégrité de toutes les compétitions. Tout retour au jeu ne se fera qu'avec le soutien total du gouvernement et quand les recommandations médicales le permettront », a précisé la Premier League.

> En France, le président de Brest Denis Le Saint est le premier à évoquer publiquement dans un courrier adressé à ses collègues l’arrêt définitif de la Ligue 1, sans toutefois préciser quelles solutions il envisage pour la fin de saison. « De mon point de vue, c'est la fin. Ça s'arrête là. La saison ne peut pas reprendre. La sortie du confinement va être très longue et très progressive. Les Belges veulent arrêter, les Italiens et les Espagnols ne vont pas traîner. On ne peut pas reprendre", insiste-t-il.

> Quinze clubs de National ont quant à eux expliqué ne pas vouloir reprendre si le confinement durait au-delà du 15 avril. Ils ont notamment évoqué le temps de réathlétisation nécessaire qui ne permettrait pas de terminer la saison avant le 30 juin. Ils ont appelé les clubs de National 2 et National 3 à les rejoindre.

Nul doute que si la situation sanitaire ne s’améliore pas rapidement, les différents acteurs du foot européen vont se retrouver devant un problème qui semble déjà inextricable…

Nos derniers articles