Féminines : TFC 2-0 Rodez en R1, une équipe taille patron, et j'y étais pour vous !

Publié le 05 décembre 2021 à 19:19 par Cédric Polizzi

Par Cédric Polizzi

Un chocolat chaud, un temps hivernal, et un match des féminines. Quand certains sont devant Netflix sous la couverture, moi je suis là pour suivre la saison des Violettes. TFC - Rodez, c’est le premier contre le quatrième de R1, c’est la saucisse contre l’aligot. Et j’y étais pour vous !

Une première mi-temps disputée, Cimatti impériale

Le premier acte est disputé. Les Rafettes sont bien en place et patientent dans leur camp pour piquer en contre. C’est donc face à un bloc bas que les filles se heurtent. Les Violettes ont le pied sur le ballon et vont se créer une première occasion à la dixième minute : Soulac déborde côté droit, centre pour Badr Bassem, la frappe est arrêtée par la gardienne adverse, au sol. Deux minutes plus tard, c’est Sophie Rougé qui se met en action, avec un délicieux crochet entrée de surface pour se mettre sur son pied droit. Action une nouvelle fois bien maîtrisée par la défense aveyronnaise. Oui les Violettes dominent, mais à deux reprises elles sont dépassés dans la profondeur. La première fois Cimatti se couche bien sur sa gauche et remporte son face-à-face. La seconde, elle claque parfaitement une frappe au-dessus de sa barre. Impériale dans les buts, elle permet aux siennes de rester à 0-0. Dans le jeu, je note la vista de Bonnaffoux, Soulac et Badr Bassem : tout est épuré, simple et efficace.
C’est à la 23ème minute que les filles d’Antoine Gérard ouvrent le score : en embuscade sur un corner, Sophie Rougé pousse le ballon au fond des filets. À deux doigts d’être menées au score il y a peu, les Violettes sont finalement devant. Ça va vite le football. Par la suite, le TFC aura l’occasion de mettre le deuxième, mais il n’en sera rien. 1-0 à la mi-temps.

Jumere en patronne, Badr Bassem et Grinfan rayonnent

S’il y en a une qui a maîtrisé son sujet, c’est bien Lou Jumere : dans les airs, dans l’anticipation, dans la relance ou encore sur ses interventions, elle a été impériale. Une véritable patronne, et c’est très fort. Alignée au côté de Marie Didone, elles ont fait un très bon match. Un peu plus haut sur la pelouse, Grinfan est entrée à la mi-temps, et a de suite rayonné au milieu de terrain. Véritable pépite de la formation toulousaine, elle a pris les clés du camion, tout comme Badr Bassem, maestro de cette formation violette. Dans la technique, la vision du jeu, c’est un cran au-dessus des adversaires. C’est d’ailleurs Grinfan qui inscrit le deuxième but après une récupération de balle haute : cette dernière trouve Soulac qui joue avec Emma Bonnaffoux (belle prestation pour elle aussi), qui remet en retrait pour Roma Grinfan à 20 mètres. La frappe termine au fond des filets. 2-0 pour les Violettes qui gardent la première place du groupe A. À partir de là, Rodez baisse peu à peu la tête, et le TFC aurait pu marquer davantage, mais on en restera là. 2-0, et fin du match. Je peux aussi parler du match d’Anaëlle Lecocq, vraiment intéressante au milieu de terrain. Enfin, il est important de souligner le travail d’Antoine Gérard et de tout son staff ! Trois points, et le sourire, félicitations les Violettes !

Nos derniers articles