logo lesviolets.com
croix occitane
Ancien joueur : Yaya Sanogo toujours sans club, bientôt de retour en France ?
Féminines : Deux titans pour la gloire, l'heure d'écrire votre histoire

 Il y a 845 jours les Violettes disputaient leur dernier match en D2...

Il y a 845 jours les Violettes disputaient leur dernier match en D2. Une éternité pour cette section, qui a eu le temps de voir une nouvelle génération naître, au rythme du Covid. D’une saison à une autre il n’est pas si rare de voir le visage d’une équipe changer, il faut simplement s’en donner les moyens. Le TFC l’a fait, en deux ans. Après une descente dans l’ignorance la plus totale, après une énième défaite face à Montauban (3-0), le temps des questions est arrivé.

Quid de cette section, qui a tant connu par le passé ? Championne de France à quatre reprises en 1999, 2000, 2001 et 2002. Double championne de D2 en 1994 et 2012. Vainqueur du Challenge France, en 2002, et demi-finaliste de la coupe de l’UEFA en 2001-2002 en ayant sorti Arsenal en quart de finale. Comment une si belle équipe a-t-elle pu autant sombrer dans l’oubli en si peu de temps ?

Nouveau slogan, nouvelle dynamique, nouvelle équipe. Certains ont rendu le tablier pour laisser le flambeau à des passionnés. Des amoureux du club. Dans un premier temps gêné par le Covid, Antoine Gérard a eu une première saison pour faire ses marques au sein de l’équipe première. Deux années pour ne penser qu’à cette rencontre capitale. Celle où se joue ton travail. Celle de la gloire, ou de la défaite. Celle de deux titans qui s’affrontent dans l’arène pour décrocher les étoiles. Leurs étoiles.

Car cette équipe c’est aussi simple que cela : une bande de potes où figure un seul et même groupe. Une bande de potes qui fera passer le groupe avant le reste. Un groupe qui ne connaît que deux choses : le goût de la victoire, la haine de la défaite.

Toulousaines et Monégasques ont disputé 40 matchs à elles seules en championnat, pour 202 buts inscrits, et seulement 11 encaissés. Que des victoires, aucune défaite. Deux titans pour la gloire, un seul en sortira debout.

Il y a 845 jours la rédaction du site LesViolets.Com était là lorsque tout le monde vous tournez le dos. Aujourd’hui nous sommes là. Demain nous serons là. Seule, on va plus vite, ensemble, on va plus loin. Jamais la quatrième ville de France n’aurait dû tomber en R1. 845 jours après, écrivez votre histoire. Celle d’une saison historique, marquée par la montée en D2. Dimanche, 13h.