Favori au rachat, RedBird ne deviendra pas actionnaire majoritaire à Malaga

Publié le 12 août 2021 à 11:00 par Emmanuel Davila

C'est désormais connu, le propriétaire américain du TFC souhaite acquérir de nouveaux clubs de foot européens et constituer un portfolio de clubs, sur le modèle de Red Bull avec Leipzig ou Salzbourg. Malgré des négociations avancées ces dernières semaines, le deuxième club de ce "RedBird FC" ne devrait pas être Malaga, a-t-on appris de la bouche d'un des actionnaires invité sur Radio Marca Malaga, une radio locale.

Dans ce dossier, RedBird était pourtant considéré comme le candidat le plus crédible à un rachat. Le propriétaire américain du TFC avait acquis, en mai dernier, 600 actions du club andalou, d'une valeur totale de 18 000€. Un investissement financier négligeable pour Gerry Cardinale, qui devait surtout constituer la première étape avant que RedBird ne devienne l'actionnaire majoritaire.

Mais les négociations, rendues délicates par la situation judiciaire et financière chaotique du club, semblent avoir définitivement échoué. À en croire le média Malaga Hoy, l'administrateur judiciaire nommé début 2020 à la tête du Malaga CF a refusé de se plier aux exigences de RedBird, qui demandait à ce que le prêt de presque 9 millions d'euros contracté par le club soit directement remboursé en actions. Une condition jugée inacceptable par l'administrateur.

Même avortée, cette tentative de rachat donne une indication assez claire sur le profil de club aujourd'hui recherché par RedBird. Comme le TFC, Malaga est récemment descendu en deuxième division, après quelques belles saisons en Liga et un quart de finale de Ligue des Champions en 2013. Après l'échec de ce dossier, le fonds d'investissement de Gerry Cardinale devrait rapidement se tourner vers d'autres options.

Nos derniers articles