Eugène Dadi : "Alain Giresse me voulait au TFC"

Publié le 04 juillet 2020 à 11:18 par Victor Gaubin

Interrogé par Footpy, Eugène Dadi a pu revenir sur son parcours de footballeur, ainsi que sur sa récente nouvelle carrière d'entraîneur. Arrivé libre au TFC lors de la saison 2000/2001, l’attaquant ivoirien a disputé seulement 3 matchs sous les couleurs toulousaines.

Alors qu’il était sur le point de signer à Manchester City, l’attaquant ivoirien avait finalement fait le choix de rejoindre Toulouse : “Deux jours avant de signer, j’ai reçu un appel d’Alain Giresse qui me voulait au TFC. Pour ma génération, ce nom était accolé à celui de Platini et Tigana... Un grand nom qui me demande et qui m’a tout de suite convaincu. Il me permettait de revenir en France par la grande porte”. Malheureusement, son passage à Toulouse a été gâché par une blessure au genou en début de saison : “tout se passait bien pendant la préparation. J’avais du temps de jeu, j’étais meilleur buteur, mais lors du premier match officiel, je ne marque pas. Pour les deux suivants, je suis sur le banc et malheureusement, je me blesse ensuite au genou à cause d’un problème de cartilage”. Suite au remplacement de Giresse par Robert Nouzaret, Dadi explique qu’il ne rentrait plus dans les plans du nouvel entraîneur. Malgré son contrat de 4 ans, l’attaquant quitte la ville rose après une saison et signe à Aberdeen en Écosse.

Après être passé par l’Écosse, l’Angleterre ou encore l’Australie, l’Ivoirien s’est installé dans la région toulousaine : “Ce sont purement des raisons familiales. […] J’ai décidé d’arrêter de jouer une bonne fois pour toute. Maintenant, je suis installé ici”. L’ex-joueur s’est lancé dans une carrière d'entraîneur : “J’ai simplement passé le diplôme de l’UEFA B sans prévoir ce qui allait se passer ensuite. C’est Paul Lacombe qui m’a demandé de venir l’aider alors que je jouais avec mon fils du côté de Balma. À l’époque, c’était à l’AS Hersoise et j’ai accepté parce que j’étais là au bon endroit au bon moment. […] Voilà comment c’est parti, j’ai sauté à deux pieds dans ce niveau départemental que je ne connaissais pas du tout”.

Dadi a entraîné le Baziège Olympique Club en Régional 3, club qu’il a quitté à la fin de la saison. À ce jour, l'entraîneur cherche un nouveau projet : “je veux construire et participer au développement d’une équipe. Je n’ai pas froid aux yeux, j’ai connu le football à haut niveau, je sais comment ça marche et je n’ai pas de craintes”.

Nos derniers articles