Dossevi : "À nous de lâcher les chevaux"

Publié le 04 décembre 2018 à 18:00 par JB

Avant le déplacement à Reims (mercredi, 19h00), Matthieu Dossevi, passeur décisif sur le but de Gradel dimanche, s’est présenté devant les journalistes. Interview.

Quel est ton sentiment après ce 2-2 contre Dijon ?
Je suis mitigé… On s’est rendu la tâche très compliquée dès le début. Comme souvent, on est à réaction. C’est dommage d’attendre le 2-0 pour montrer de bonnes choses. On aurait voulu tout de suite mettre notre emprise sur le match. On a été trop attentiste et on a vite été mis dos au mur. Même après le premier but et à 10, on sentait qu’on pouvait faire jeu égal avec Dijon. Ils n’étaient pas si sereins que ça défensivement. On est allé les chercher un peu plus haut et on a récupéré énormément de ballons pour vite se projeter.

Quel a été le discours d’Alain Casanova à la mi-temps ?
Il a poussé une gueulante. Ça arrive chaque saison, et il a eu raison. Il faut en faire plus et arrêter de se contenter de réagir. On est capable de faire de très bonnes choses. La preuve, on a rivalisé à Dijon en étant à 10 quasiment toute la rencontre.

Qu’attendez-vous de déplacement à Reims mercredi ?
Il faut rester sur cette deuxième mi-temps avec des choses cohérentes. À nous d’attaquer ce match à Reims avec autant de détermination. On a besoin de points et on ne peut pas aller là-bas avec le frein à main. À nous de lâcher les chevaux. Je fais partie des cadres de cette équipe et je dois le montrer à chaque match. Max-Alain Gradel est aussi derrière nous et joue son rôle de capitaine de belle manière.

Nos derniers articles