Deux penalties oubliés pour Guingamp : l'entraîneur breton a-t-il raison ou tort ?

Publié le 14 April 2021 à 10:45 par JB

Dès le coup de sifflet final, Fred Bompard, l’entraîneur guingampais, s’est emporté contre les choix de l’arbitre du match face au TFC sur beIN SPORTS : “J’aimerais aussi revenir sur la 21e et la 41e minute. Je ne suis pas en train d’incriminer les arbitres. Je n’ai rien à dire par rapport à lui. Mais en Ligue 2, ce serait bien d’aider les arbitres, avec la VAR. Il y a penalty à ces minutes-là.” La rédaction du site LesViolets.Com a revisionné les images.

La première faute mentionnée par le coach breton n’intervient pas à la 21ème, mais à la 24ème minute. Sur un corner, Manu Koné est au duel avec Ronny Rodelin. Le ralenti est clair, le milieu de terrain fait tomber l’attaquant sans toucher le ballon, en passant sa main sur son cou et l’épaule. L’arbitre sifflera une sortie de but, mais avec le VAR - technologie non-disponible en Ligue 2 - un penalty aurait en effet pu être sifflé pour l’EAG.






À la 41ème, toujours sur corner, Frantzdy Pierrot est bel et bien tiré par le maillot par Kelvin Amian en pleine surface. L’attaquant guingampais termine au sol, mais a pu remettre en retrait le ballon à son coéquipier. Là aussi, l’arbitre ne bronchera pas et laissera même le TFC partir en contre… gâché par Deiver Machado. Tirer le maillot n’est pas autorisé par les lois du jeu, c’est une faute.



Si Bompard n’a donc pas tort dans sa sortie médiatique, il oublie également que le TFC aurait dû se voir accorder un penalty pour une faute évidente sur Rhys Healey en seconde période. Et certains supporters estiment également que l’Anglais a été victime d’une faute sur le but guingampais. En effet, l’attaquant possède le ballon, mais se voit chiper le cuir par un adversaire, le Toulousain est au sol, le contre se déclenche et Guingamp ouvre le score. Malheureusement, les ralentis proposés par la chaîne ne démarrent qu’après la possible faute et il est impossible de déterminer avec précision si l’arbitre s’est trompé ou non sur cette action.

Nos derniers articles