Dejaegere : "On doit être encore plus efficaces"

Publié le 08 October 2020 à 08:37 par Samuel Cadène

Le milieu de terrain Belge du TFC Brecht Dejaegere s'est prêté au jeu du question réponse pour la chaîne YouTube du TFC. Voici ce qu'il faut en retenir :

Sur son intégration : "Je me sens bien à Toulouse. J'ai été très bien accueilli tant par le staff que par mes coéquipiers. Il y a des gens qui parlent anglais comme Ruben donc je me sens très bien."

Sur les performances récentes du TFC : "On a une bonne équipe avec des joueurs de qualité, mais parfois il nous manque un peu de chance. Je pense que chez nous on joue bien, mais on doit être encore plus efficaces. Après le match contre Clermont ou contre Auxerre, on a montré aux supporters qu'on avait vraiment envie de gagner le plus de matches possibles."

Sur son statut de joueur expérimenté : "C'est vrai que j'ai accumulé pas mal d'expérience en Europe avec mes huit années en Belgique. Mais après ces huit ans, c'était nécessaire de changer d'air et d'avoir un nouveau challenge. Avec mon expérience, je peux apprendre beaucoup de choses aux jeunes donc j'espère vraiment pouvoir faire ça pour que l'on puisse élever notre niveau."

Pourquoi avoir rejoint le TFC ? : "Le projet de remontée en Ligue 1 m'a séduit. Après, j'ai aussi pu parler du club avec d'anciens coéquipiers qui ne m'ont dit que des bonnes choses d'ici."

Quel profil de joueur est-il ? : "La première chose qui me caractérise, c'est que je débute toujours un match avec l'envie de tout donner pour aider l'équipe. J'aime jouer dans les petits espaces balle au pied et faire parler ma technique."

Sur les huis-clos : "C'est dommage, tu ne ressens pas le football comme il est en réalité. Alors, ok, c'est comme ça et c'est pour tout le monde pareil, mais j'espère que les supporters pourront revenir le plus rapidement possible. Nous sommes des pros donc c'est a nous de trouver notre motivation en nous-même et tout faire pour gagner même sans supporters."

L'anecdote du stylo : "Mon meilleur ami va se marier et il m'a demandé d'être son témoin. En cadeau, j'ai reçu un stylo et je lui ai dit que lors de la signature de mon prochain contrat, je signerai avec ce stylo. Le président m'a dit 'j'ai toujours signé mes grands joueurs avec ce stylo-là', mais tant pis, j'ai fait avec celui de mon ami."

Nos derniers articles