Debève : "Le résultat est décevant, pas l'investissement des joueurs"

Publié le 07 avril 2018 à 23:04 par JB

Découvrez la conférence de presse de Michaël Debève après TFC - Dijon (0-1).

Michaël, pourquoi le TFC a-t-il raté ce match ?
"Je ne suis pas du tout d’accord. Le résultat est décevant, oui. On a perdu, ça ce n’est pas bien. Il n’y a pas d’incidence au classement, car nos adversaires ont aussi chuté. Mais après le but, on a tout mis en oeuvre pour revenir. Nous avons joué très haut, nous avons eu la possession, nous avons eu beaucoup de situations dangereuses en passant par les couloirs. Je n’ai rien à redire sur l’investissement des joueurs. Les garçons ont montré qu’ils avaient envie de revenir, qu’ils ne lâchaient pas, qu’ils allaient vite vers l’avant. Le gardien dijonnais fait aussi trois arrêts. Eux ont deux occasions et ont été très efficaces. C’est décevant de ne pas avoir été efficaces nous défensivement."

Comment expliquer ces problèmes offensifs ?
"Le constat est là, nous avons eu sept ou huit opportunités de marquer en étant efficace. On ne l’a pas fait. On s’est trop précipité, parfois on a trop joué individuellement, on a manqué de justesse dans le dernier geste. On aurait dû mieux négocier une de ces situations pour, au moins, prendre le point du nul. On a été défaillant devant."

Quel a été votre discours dans le vestiaire ?
"Il n’est pas question de renoncer. On a tous à coeur de vite passer à autre chose et d’enchaîner sur un nouveau match. Puisque nous n’avons pas réussi à gagner chez nous, il faudra prendre les points à Caen. J’ai eu ce discours auprès des joueurs. J’ai vu des garçons très solidaires, avec beaucoup d’envie. Ça ne suffit pas pour gagner…"

Le trou est fait avec Strasbourg, 16ème, qui compte quatre points de plus…
"Effectivement, ça devient un match à trois avec nous, Troyes et Lille. Si on réalisait une série, on pourrait revenir sur les équipes juste devant. À partir de maintenant, il va vite falloir prendre des points. Caen va en avoir besoin, ils ne sont pas très loin de nous. Ça s’annonce compliqué et, pour nous, ça devient vital de gagner. Il nous manque entre 8 et 10 points pour se maintenir. Avec trois victoires, on pourra s’en sortir. L’équipe qui en voudra le plus et qui résistera le mieux à la pression sera maintenue. Je pense sincèrement qu’on sera cette équipe-là."

Un mot sur le duo Sanogo - Delort aligné ce soir ?
"Ils manquent de complémentarité, car ils n’ont pas souvent joué ensemble. Mais ils ont beaucoup pesé sur la défense dijonnaise. On a été défaillant offensivement, mais cette association a été plutôt performante."

Yannick Cahuzac a été victime d’une déchirure à la cuisse lors du dernier entraînement…
"C’est la deuxième mauvaise nouvelle de la journée. Il risque d’être aussi absent contre Caen. On a besoin de Yannick et de son tempérament pour encadrer cette jeune équipe."

Nos derniers articles