Crystal Palace 4-1 TFC : Le récit de notre déplacement

Publié le 07 août 2018 à 12:02 par JB

Par JB,

La dernière fois que le TFC avait affronté un club anglais, c’était Liverpool en 2007 dans le tour préliminaire de la Ligue des Champions. J’y étais. À peine la liste des matchs amicaux dévoilés, j’ai décidé de faire le déplacement à Crystal Palace, accompagné d’un ancien rédacteur du site LesViolets.Com, Boris.

Après 2h30 d’Eurostar, j’arrive à Saint-Pancras, la gare londonienne. Je partage un déjeuner avec un ami d’enfance, qui a joué jusqu’en U19 au Stade Rennais. Le temps pour moi d’en apprendre plus sur les clubs de foot de la capitale anglaise. Il me promet une belle ambiance à Palace. Je file prendre un train de banlieue, direction Selhurst.

Dès la sortie de la station, des dizaines de maillots bleu et rouge, les couleurs de Palace, envahissent les rues. Les fans viennent en famille dans ce stade placé en plein milieu des pavillons typiques de la banlieue londonienne. Certaines maisons sont à 10 mètres du Selhurst Park, juste de l’autre côté de la route !

Le stade est vétuste, les tribunes sont proches du terrain, avec de grands poteaux en plein milieu, mais c’est clairement ce qui fait son charme.

Le club de Palace nous accueille dans un centre de presse tout neuf, avec un chef cuisinier qui nous propose à manger avant le coup d’envoi. Dans la foulée, on vient nous distribuer la feuille de match avec les compositions et un magazine. Très complet, on peut y lire des éditos du coach anglais, du président et une présentation du TFC… avec quelques erreurs (Mubele aurait marqué 9 buts au Tèf et la photo d’El Mokeddem a été mise à la place de Manu Garcia).

On nous installe en tribune de presse, où nous sommes le seul média français présent, en plus de deux personnes de la communication du TFC. Chaque journaliste peut profiter d’une petite télé individuelle, comme dans un avion, pour mieux voir les actions du match. Les médias anglais n’hésitent pas à venir nous demander des informations sur les joueurs toulousains pour remplir leur papier.

Côté ambiance, nous ne sommes pas déçus avec 10 000 supporters présents. Incroyable pour un amical ! Aucun kop, le public se réveille lors de chaque action et applaudit après un but. John Bostock, formé à Palace, n’a pas été oublié. Une vingtaine de supporters violets étaient également présents !

Sur le terrain, le Tèf a régalé pendant 25 minutes, avec un but de Leya Iseka. La pause fraîcheur a coupé les jambes des Toulousains, qui jouaient avec le nouveau maillot blanc. Les Anglais ont inscrit trois buts coup sur coup, avant d’en planter un dernier en seconde période. Le duo Zaha - Benteke était bien trop fort pour une défense du TFC en total rodage (et pas au niveau).

Après le coup de sifflet final, nous attendons les joueurs dans la zone mixte extérieure située à côté du portail d’entrée du stade. Plusieurs joueurs s’arrêtent pour nous féliciter du travail abattu sur le site LesViolets.Com. Alain Casanova accepte un Facebook Live pour nous livrer ses impressions sur le match et parler librement du mercato.

Après le match, nous avons pu longuement discuter avec Issa Diop, qui était venu rendre visite à ses anciens coéquipiers. La journée s’est terminée au Pub d’en face où une conversation s’est engagée avec un supporter de Palace, qui s’est fait tatouer le logo de “son” club sur le biceps. “Nous avons été meilleurs que vous aujourd’hui. Je sais que l’an dernier vous avez joué les barrages, et je pense que vous allez de nouveau vous battre contre la relégation" nous a-t-il dit. Tout en s’assurant que nous ayons passé un bon moment : “J’espère que vous vous souviendrez de votre visite ici. Dites-le à vos amis toulousains. D’ailleurs, que pensent-ils de nous, les Anglais ? Ici, nous ne sommes pas tous pour le Brexit et vous êtes les bienvenus !

Il est 23h, le temps pour nous de reprendre le RER londonien pour retrouver le centre de la capitale. Déçus par les quatre buts encaissés, mais la tête dans les étoiles après une superbe journée au milieu d’un club et d’un quartier qui respirent le foot. Espérons vite revoir notre TFC en Angleterre en amical… ou mieux : en Coupe d’Europe !

Nos derniers articles