Comolli : "Pour Rafael Ratão, un autre club avait fait une surenchère dimanche soir"

Publié le 01 septembre 2021 à 19:40 par JB

Tout semblait facile dans l'arrivée de Rafael Ratão à Toulouse, mais dans une interview pour La Dépêche du Midi, Damien Comolli a raconté que le dossier a été difficile à conclure jusqu'à la dernière minute : "Je me suis couché à 1 heure du matin lundi, et réveillé à 4 heures mardi, parce que je savais que le deal de Rafa (Ratão) était en danger. Pas par rapport au joueur, mais par rapport à son club (le Slovan Bratislava NDLR), parce qu’un autre club avait fait une surenchère dimanche soir. C’était compliqué. J’étais persuadé qu’on allait finir à minuit moins 10, et on a tout fini avant. Les négociations, c’est énormément de bluff, et la chance qu’on a eue, c’est que Rafa montrait une détermination incroyable à nous rejoindre, même s’il avait des propositions bien plus intéressantes ailleurs. Financières, mais aussi sportives, puisqu’il aurait pu jouer la Coupe d’Europe. Mais quand vous avez le joueur avec vous, l’agent avec vous, vous avez plus de poids dans la négociation avec le club vendeur. Donc ça s'est fini plus tôt que ce que je pensais."

Nos derniers articles