Comolli : "Je ne voulais plus que les gens voient Toulouse comme 'to lose'"

Publié le 23 juin 2022 à 11:48 par Anthony Labatut

Depuis l’arrivée de Redbird au TFC en 2020, l’image du club a largement évolué. Dans un podcast intitulé From To-lose to To-win, Damien Comolli est revenu sur le travail effectué par la nouvelle direction pour redorer le blason toulousain : “Ensuite, nous avons étudié l’ADN du club, de la ville, des supporters. Quand je suis arrivé, le club n’avait plus aucune relation avec la ville. J’avais l’habitude de dire que les quatre ponts qui relient l’île du Ramier au reste de Toulouse étaient tombés. On a donc renforcé l’aspect marketing du club pour permettre aux Toulousains de s’identifier au TFC, puis nous avons rencontré les groupes de supporters et les étudiants, vu que Toulouse est la seconde ville étudiante. Tout cela dans un but bien précis : améliorer la culture footballistique de Toulouse. Je ne voulais plus que les gens voient Toulouse comme “to lose”. Nous avons interrogé de nombreuses personnes qui ont participé à ce qu’était l’ancien TFC : journalistes, joueurs, dirigeants et bénévoles. Après ces heures d’entretien, nous avons analysé ce qui, selon eux, étaient les forces et faiblesses du club. Nous voulons donc amener de la qualité à tous les postes du TFC, agrandir la base de fans et faire en sorte que l’académie soit encore plus performante. En clair, tout faire pour que le club soit libéré de l’esprit négatif qui l’entourait. La meilleure récompense que l’on ait eue, c’est le match à guichets fermés contre le Paris FC, et 100% des spectateurs étaient violets. C’était Toulouse, le nouveau Toulouse, celui qu’on veut créer à terme. Ce club qui perdait souvent, gagne à tout point de vue désormais”.

 

Nos derniers articles