logo lesviolets.com
croix occitane
TFC 1-0 VAFC : Une bonne note, Ado Onaiwu pour la première fois homme du match
Cinq choses à savoir sur Rafael Ratão

Le TFC tient sa 7ème recrue estivale, en la personne de Rafael Rogério Da Silva « Ratão ».

Le TFC tient sa 7ème recrue estivale, en la personne de Rafael Rogério Da Silva « Ratão ». Ailier gauche de 25 ans pouvant évoluer avant-centre, il arrive en provenance du Slovan Bratislava pour concurrencer l’attaque violette. Voici cinq faits à savoir sur le nouveau numéro 21 toulousain.

Une carrière cosmopolite (et bien remplie !)

15 clubs, 6 pays, 3 continents, voici comment résumer la longue carrière de Rafael Ratão. Formé à Ponte Preta au Brésil, l’attaquant a ensuite effectué un long périple mondial, entre 2014 et 2021. Le Brésilien est passé successivement à Penapolense, Boa Esporte, Santos, Guaratinguetá, Albirex Niigata, Náutico, Chungju Hummel, Tubarão SC, Luverdense, Novorizontino, Oeste FC-SP, Zorya Lugansk, Slovan Bratislava, et donc Toulouse. Après le Brésil, le Japon, la Corée du Sud, l’Ukraine et la Slovaquie, l’Auriverde va découvrir la France.

Un palmarès récent et assez étoffé

Ratão s’est réellement révélé à Bratislava, en remportant cinq trophées slovaques. En effet, le natif de Cascavel a gagné trois championnats de Fortuna Liga (2018/19, 2019/20, 2020/21), l’équivalent de la première division slovaque, ainsi que deux coupes de Slovaquie (2019/20, 2020/21). Va-t-il conquérir un titre dans un autre pays ?

Il sort d’une qualification de Ligue des Champions

Avec le Slovan, Ratão a joué une campagne de qualification de Ligue des Champions, où il a personnellement brillé (4 matchs, 2 buts, 2 passes décisives). Après avoir éliminé les Shamrock Rovers, les Slovaques se sont inclinés face aux Youngs Boys Berne, au deuxième tour. Autre détail intéressant, le Brésilien connaît plutôt bien l’Europa League : 13 rencontres de qualification (entre 2018 et 2021), et 4 rencontres officielles en 2019/20. Opposé à Wolverhampton, Besiktas et Braga dans le groupe K, il ne s’était cette fois pas montré décisif.

Valorisé à 800 000 euros

Fort de son passage réussi en Europe de l’Est, le buteur (1,83 m pour 82 kg) a vu sa cote doubler, pour arriver aujourd’hui à 800 K sur le site Transfermarkt. Ailier gauche pouvant jouer en pointe, voire sur le côté droit, Ratão va devoir performer pour s’imposer. Son expérience du haut niveau et ses nombreux voyages pourraient s’avérer utiles.

Le 10ème Brésilien du TFC

L’Auriverde devient le dixième joueur brésilien à s’engager au TFC. Il rejoint une longue liste de compatriotes ayant évolué à Toulouse, et qui ont tous plus ou moins marqué l’histoire du club. Ses prédécesseurs se nomment Francisco Filho (1972/73), Eduardo Da Silva (2003/05), Fernandão (2004), Fabinho (2006/08), Paulo César (2007/09), Eduardo Ratinho (2008), Luan (2009/11), William Matheus (2014/17), et Wergiton Somalia (2015/18). Bem-vindo Rafael !