Cinq choses à savoir sur Ado Onaiwu, le nouvel attaquant du TFC

Publié le 20 juillet 2021 à 17:45 par Auxence Cames

Le TFC vient de faire signer sa première recrue estivale. Ado Onaiwu, buteur japonais de 25 ans, pose donc ses valises sur les bords de la Garonne, en provenance de Yokohama. Pour mieux découvrir son profil, voici cinq faits à connaître sur lui.

Un Japonais aux origines nigérianes
Issu d’une mère japonaise et d’un père nigérian, Ado Onaiwu voit le jour à Saitama le 8 novembre 1995. Cet attaquant mobile évoluait au Yokohama F.Marinos, actuel deuxième de la J-League, la première division japonaise. Droitier et bon dans le jeu aérien, le Nippon est une des révélations du championnat japonais. Le TFC a coché son nom pour venir remplacer Vakoun Bayo, parti à La Gantoise. Valorisé à 1,20 million sur Transfermarkt, Onaiwu aurait coûté entre 700 000 et 1 millions d'euros et a tout l’air d’un bon coup. La data va-t-elle une nouvelle fois prouver son efficacité ?

Déjà 5 clubs différents !
Le Japonais a déjà connu cinq clubs différents dans sa carrière. Après un passage au JEF United Chiba entre 2014 et 2017 (2ème division japonaise), il signe aux Urawa Red Diamonds, le club de sa ville natale. Barré par la concurrence, il enchaîne deux prêts concluants au Renofa Yamaguchi (22 buts en 44 matchs), puis à l’Oita Trinita (10 buts en 39 matchs). En fin de contrat avec Urawa, Onaiwu s’engage à Yokohama, où il rayonne depuis deux saisons. Toulouse est donc son sixième club.

Une carrière internationale intéressante
Ado Onaiwu s’est distingué à plusieurs reprises sous le maillot des « Samourai Blue ». Lors du Championnat d’Asie des U19, en 2014, il s’incline en quart de finale face à la Corée du Nord. Deux ans plus tard, avec les U23, il remporte ce même tournoi en battant en finale la Corée du Sud (3-2). Récemment, le Nippon a même fêté ses deux premières sélections avec l’équipe première. S’il est resté muet contre la Serbie, il s’est parfaitement illustré en inscrivant un triplé contre le Kirghizistan ! Une performance qui lui a valu les louanges de son sélectionneur, Hajime Moriyasu : « Onaiwu nous a montrés pourquoi il est le meilleur joueur japonais buteur de la J-League ».

Une année 2021 flamboyante
Malgré la pandémie, Onaiwu vit une saison 2021 de rêve (au Japon, la saison commence en février et se termine en décembre, ndlr). Outre ses deux premières capes internationales, il s’est imposé comme un homme fort des Yokohama F.Marinos. Actuellement deuxième buteur de la Ligue, avec 12 réalisations en 20 rencontres, son efficacité parle pour lui. En Coupe de la Ligue japonaise, il reste sur un bilan satisfaisant, avec 3 buts et 2 passes décisives en 7 matchs joués. Aura-t-il la même réussite pour sa première expérience en Europe ?

Le deuxième japonais du TFC
En rejoignant les rangs violets, Ado Onaiwu (1,80m ; 75 kg) va devenir le deuxième joueur nippon de l’histoire du club. Il va succéder à un certain Gen Shoji, passé par le TFC entre 2019 et 2020. Le défenseur central, qui joue aujourd’hui au Gamba Osaka et qui fréquente Onaiwu en sélection, n’avait pas réussi à laisser une trace indélébile en France. Le natif de Saitama devra donc s’adapter au climat européen, pour pouvoir ensuite exprimer tout son potentiel.

Nos derniers articles