Cinq choses à savoir sur Steve Mvoue

Publié le 01 August 2020 à 14:00 par Samuel Cadène

Steve Mvoue a officiellement signé au TFC pour quatre ans. Le site LesViolets.Com vous présente le nouveau milieu de terrain toulousain.

Il fait parti des 60 meilleurs jeunes du monde

Chaque année, le quotidien anglais The Guardian publie une liste des 60 meilleurs jeunes joueurs du monde, tous mineurs. En octobre dernier, après avoir remporté le titre de meilleur joueur de la CAN U17 avec le Cameroun, Steve Mvoue figurait dans ce palmarès au même titre qu’Eduardo Camavinga (Rennes), Adil Aouchiche (ASSE), Tanguy Kouassi (Bayern Munich) ou encore Ansu Fati (Barcelone).

Il est le frère de Stéphane Zobo, également pro au TFC

Cet hiver, le TFC a fait signer un contrat professionnel de 4 ans à Stéphane Zobo, jeune attaquant de 19 ans repéré au sein de l’Azur Star Academy de Yaoundé. En mars, le TFC a donc également sauté le pas pour enrôler son frère cadet, Steve Mvoue (18 ans), pendant 4 ans.

Bloqué au Cameroun puis blessé à la cheville

S’il a signé en mars son premier contrat avec le TFC, Steve Mvoue a suscité des interrogations de la part des supporters qui s’étonnaient de ne pas le voir partir en stage en Espagne avec le groupe professionnel. En réalité, Mvoue était tout simplement bloqué au Cameroun pour des raisons administratives et n’a pu rejoindre Toulouse que très récemment. Désormais, le numéro 10 va devoir prendre son mal en patience avant de fouler la pelouse du Stadium. La faute à une blessure à la cheville qui le tiendra éloigné des terrains pendant peut-être deux mois.

L’héritier de Samuel Eto’o chez les Lions Indomptables

La mère de Steve, Régine Mvoue, fut la première capitaine des Lionnes Indomptables. Après sa carrière, elle a fondé le centre de formation Azur Star. Avant de signer à Toulouse, son fils Steve n’avait joué qu’ici, et s’était notamment fait repérer par Samuel Eto’o et Clarence Seedorf, le sélectionneur national des Lions Indomptables. Après sa CAN U17 réussie, Seedorf l’a convoqué chez les A à 17 ans en mai 2019. De ce fait, Mvoue est devenu le premier joueur depuis Samuel Eto’o à devenir international camerounais à cet âge ! Sur Instagram, le néo-toulousain a tenu à remercier l’ancien avant-centre du Barça et l’Inter Milan : "Merci à ma famille, mes proches et spécialement ma mère, Regine Mvoue, qui a été mon entraîneur et la présidente de l’académie Azur Stars, où j’ai été formé et joué depuis le début. Un grand merci à Samuel Eto’o, mon agent et à tous les membres de l’agence gérant ma carrière. Et un grand merci à toutes les personnes, entraîneurs, joueurs qui ont contribué au développement de ma carrière. Et le dernier, mais non le moindre, merci au Toulouse Football Club d’avoir cru en moi depuis mes 15 ans. Ce n’est que le début de la route qui, je l’espère, m’amènera non seulement dans la famille du bon joueur, mais aussi dans celle d’un grand joueur. Que Dieu vous bénisse tous. Forza Viola !"

Avant Toulouse, Paris et Monaco le voulaient

Le jeune prodige camerounais, avant de débarquer à Toulouse était pourtant suivi par de gros clubs comme l’AS Monaco ou le PSG, où il avait réussi tous les tests. Sous les conseils de son agent, il a préféré faire le choix d’une évolution progressive et évoluera sous les ordres de Patrice Garande l’an prochain en Ligue 2.

Nos derniers articles