Cinq choses à savoir sur Stéphane Mbia

Publié le 09 septembre 2018 à 11:00 par Baptiste Palacin

À 32 ans et après une expérience de deux saisons en Chine, Stéphane Mbia met un terme à sa retraite dorée en devenant la dernière recrue toulousaine du mercato estival.

Une aura de champion

La longévité au plus haut niveau du joueur a de quoi impressionner. Formé au Stade Rennais et professionnel depuis 14 saisons, Stéphane Mbia Etoundi aura connu à ce jour 7 équipes professionnelles, s’adjugeant avec l’Olympique de Marseille un titre de champion de France en 2010, trois Coupes de la Ligue en 2010, 2011 et 2012, ainsi qu’un Trophée des Champions en 2011. Sur la scène européenne, le nouveau Toulousain a remporté par deux fois la Ligue Europa, sous les couleurs du FC Séville, en 2014 et 2015.

Lion Indomptable flanqué sur le cœur, le joueur aux 69 sélections a disputé les Coupes du Monde 2010 et 2014, en Afrique du Sud puis au Brésil, sans cependant ne jamais parvenir à passer le premier tour. Il s’est également distingué à 3 reprises en Coupe d’Afrique des Nations (CAN), avec en point d’orgue une finale perdue de 2008, face à l’Egypte.

Le milieu de terrain a toujours su briller individuellement, au sein de collectifs pétris de talent : l’année 2008 le vit apparaître dans l’équipe-type de la CAN, avant de finir, quelques mois plus tard, deuxième meilleur espoir du football africain.

Un athlète olympique

L’année 2008 aura été faste pour le néo Toulousain. Le Cameroun participe cette année-là, en terre chinoise, à la 3ième Olympiade de son histoire. Après le titre de 2000, les coéquipiers de Stéphane Mbia s’inclinent cette fois en quart de finale, 2-0 face au Brésil de Ronaldinho. Le milieu de terrain disputera la totalité des matchs de son équipe, offrant même à son pays le but de la victoire, en phase de poules, face au Honduras (1-0).

Recommandé et conseillé par de grands noms

La venue du joueur à Toulouse aura été sujet à d’âpres discussions ainsi qu’à de nombreux coups de téléphone. Dans la liste d’appel d’Alain Casanova figure le nom de l’ancien technicien de Manchester City, Manuel Pellegrini, entraîneur de Stéphane Mbia au Hebei China Fortune, entre 2016 et 2018. Satisfait de ses performances en Super League Chinoise, le Chilien a conseillé au coach toulousain d’accorder une confiance totale à son ancien joueur.
Désireux d’être conseillé dans le choix de sa nouvelle destination, le milieu de terrain a également usé de son répertoire, en contactant son compatriote Achille Emana. L’ancienne gloire toulousaine a incité Mbia à quitter l’Empire du Milieu pour s’engager au TFC.

Un Lion de plus dans la ville

De Henri Bedimo à Jean-Armel Kana-Biyik en passant par l’emblématique Achille Emana, nombreux sont les Lions Indomptables à avoir porté la tunique violette. Stéphane Mbia s’inscrit ainsi dans cette lignée, en devenant le neuvième Camerounais à évoluer au sein du club de la ville rose. À 32 ans et libre de tout contrat, il est le plus vieux de ses compatriotes à s’engager au Toulouse FC.

Un joueur ambitieux

Stéphane Mbia a attisé de nombreuses convoitises estivales : Burnley en Premier League, la Sampdoria en Série A ou encore l’Atlanta United en MLS ont tous été intéressés par le profil de l’ancien marseillais. Pourtant, fort de son expérience passée en Ligue 1 (233 matchs), l’international Camerounais a choisi de faire son retour dans notre championnat, six ans après l’avoir quitté. À Toulouse, les ambitions du joueur ne laissent que peu de place au doute : il vient pour s’imposer. Et pourquoi ne pas attirer l’attention de son nouveau sélectionneur national ? Clarence Seedorf l’a annoncé : il compte rappeler certains anciens en sélection. A l’aube d’un nouvel exercice, et avec la CAN 2019 en ligne de mire, Stéphane Mbia lance un signal fort : il faudra compter sur lui cette saison.

Nos derniers articles