logo lesviolets.com
croix occitane
Officiel : Adil Taoui signe à Bastia
Cinq choses à savoir sur Mamady Bangré

Avec Amine Adli et Naatan Skyttä, Mamady Bangré est l'une des principales satisfactions de cette présaison.

Avec Amine Adli et Naatan Skyttä, Mamady Bangré est l'une des principales satisfactions de cette présaison. Auteur de débuts remarqués, le Pitchoun pur jus commence à s'installer dans l'effectif toulousain. Cette année, son objectif principal sera de s'intégrer à la rotation des Violets, pour jouer le plus souvent possible. Voici cinq choses à savoir sur le jeune milieu de terrain.

Finaliste malheureux de la Gambardella 2018-19

Lors de la saison 2018-2019, le Toulousain de naissance fait partie de la glorieuse génération (Diakité, Koné, Rouault, Diarra,...) qui ira jusqu'en finale de la Coupe Gambardella. Décisif face à Andrézieux, Bangré s'est rapidement imposé comme un joueur important des Pitchouns. Utilisé lors de rencontres importantes, le milieu gauche a formé un duo de choc avec Amine Adli, son ami : "C'est vrai qu'avec Amine, on s'entend vraiment super bien, on peut presque dire qu'on est complémentaires. On a une relation particulière lorsqu'on évolue ensemble, et puis on aime tous les deux (beaucoup) rire", confiait-il sur le site du club. Remplaçant lors de la finale, il a assisté à la défaite des siens contre St-Etienne, 2-0. Un revers qui aurait pu couronner un formidable parcours.

Une première présaison avec les pros tronquée pour une blessure

Fort d'un exercice réussi, Bangré est intégré par le coach Casanova à la préparation estivale 2019 des professionnels. Convaincu par son jeune joueur, l'entraîneur lui laisse du temps de jeu, et lui permet de disputer des rencontres face à Béziers et Ajaccio, deux clubs évoluant alors en Ligue 2. Malheureusement pour lui, il contracte une blessure à l'entraînement et rate le stage en Espagne, à Navata. Un petit bémol qui va le contraindre, un temps, à retourner avec les jeunes, avant de revenir quelques semaines plus tard avec le groupe professionnel.

Un homme fort de la réserve

Pur Pitchoun depuis la catégorie des débutants, Mamady Bangré a évolué entre 2019 et 2021 avec l'équipe réserve du TFC, en National 3. Sous les ordres de Jean-Christophe Debu, il s'affirme dans cette équipe, tout en côtoyant certains de ses futurs coéquipiers (Himeur, Sidibé, N'Goumou, Rapnouil,...). Utilisé à 15 reprises pour un total de 1001 minutes disputées (1 but), il s'impose comme l'un des joueurs les plus utilisés du Centre de Formation. Capable de jouer en 10 ou sur l'aile gauche, le Pitchoun a fait une très bonne impression : "À mon âge, ce qui m'importe le plus, c'est d'avoir le maximum de minutes de jeu, de prendre du plaisir, et d'être bon dès que l'on fait appel à moi" expliquait-il.

Le football, une affaire de famille

Mamady marche sur les pas de Cheikh, son grand frère, qu'il considère comme son modèle. Passé par toutes les catégories du TFC avant de prendre son envol en 2014, Cheikh Bangré a bourlingué dans plusieurs clubs, dont Sedan et l'Athlético Marseille. Aujourd'hui à Colomiers, il cherche à faciliter la carrière de son petit frère, malgré leurs sept années d'écart : "Il n'est jamais avare en conseils avec moi. Je les prends avec sérieux, que ce soit pour le terrain ou en dehors, comme pour la récupération, la nutrition. Les Bangré, c'est une histoire de famille ici !"

Son premier contrat professionnel au TFC

Depuis le 1er juillet 2021, le Toulousain est officiellement un joueur professionnel de son club de cœur. Une consécration et une véritable fierté pour lui, qui connaît l'Ile du Ramier depuis ses 6 ans. Mis en lumière par son but victorieux en Coupe de France face à Saumur, en avril 2021, Bangré a progressivement réussi à grappiller du temps de jeu, en Ligue 2 notamment. Le nouveau numéro 26 violet va devoir confirmer les attentes placées en lui cette saison.