Cinq choses à savoir sur John Bostock

Publié le 10 juillet 2018 à 07:19 par Anthony Labatut

John Bostock a officiellement signé au TFC pour les trois prochaines saisons. Le site LesViolets.Com vous présente le nouveau milieu du TFC : voici cinq faits sur John Bostock...

Meilleur joueur de Ligue 2 saison 16-17

Le Trinidadien a effectivement été élu meilleur joueur de Dominos Ligue 2 lors de la saison 2016-2017 lors des trophées UNFP, avec un bilan comptable de 5 buts et 4 passes décisives en 31 rencontres. Cette saison-là, il remporte également deux fois le trophée de meilleur joueur du mois (septembre et octobre 2016) sous les couleurs lensoises et figure parmi l'équipe-type de l'année en championnat.

Il a déjà évolué sous les ordres de Casanova

Les deux hommes se sont côtoyés à Lens. Le technicien avait recruté Bostock dès son arrivée à Lens, en été 2016. C'est avec Casanova comme entraîneur que Bostock s'est révélé et a effectué la meilleure saison de sa carrière. Par ailleurs, le milieu a récemment déclaré sa flamme à 'Casa' : ''De suite, quand j’ai réalisé qu’Alain Casanova était le coach, j’ai trouvé le projet vraiment intéressant. Jouer en Ligue 1 est un rêve devenu réalité. Dès le premier jour où j’ai eu la chance de travailler avec Alain Casanova, c’était très simple. Nous avions les mêmes idées sur le foot. Il m’a donné les bases pour démontrer que ce que je pouvais faire et professer. J’adore sa vision du foot, j’aime l’homme autant que l’entraîneur.''

Bostock a joué l'Europa League

En 2008, le joueur de 26 ans est transféré à Tottenham en provenance de Crystal Palace, son club formateur avec qui il a commencé sa carrière professionnelle à 15 ans. Avec les Spurs, Bostock dispute 3 matchs d'Europa League.

Bostock a déjà joué dans 12 clubs différents

Le Trinidadien débute à Crystal Palace et rejoint Tottenham. Bostock ne joue qu'une saison à White Hart Lane, avant d'être prêté consécutivement à Brentford, Hull City, Sheffield Wednesday, Swindon Town et à Toronto. Entre 2013 et 2016, le milieu est transféré en Belgique en évoluant au Royal Antwerp et à Louvain. Ensuite, il découvre la France en signant à Lens mais rejoint la Turquie et plus précisément Bursaspor en janvier 2018. 6 mois après, le TFC le recrute. Un vrai globe-trotter.

Bostock a connu deux équipes nationales

Né à Londres, Bostock évolue tout d'abord chez les équipes de jeunes anglaises en 2006 (U16), 2007 (U17) et 2009 (U19). Cependant, ses racines trinidadiennes lui permettent de jouer avec cette sélection. Depuis 2016, Bostock a donc choisi de défendre les couleurs de l'équipe des Caraïbes mais n'en a jamais eu l'occasion. Pire encore, depuis 2017, le joueur ne répond plus aux appels de sa fédération : ''J’ai tenté de la contacter mais il n’a pas répondu à son téléphone. La dernière personne qui a parlé avec lui, c’était Monsieur Hart (Stephen Hart, ex-sélectionneur)'' déclarait même le président de la fédération trinidadienne de football.

 

Nos derniers articles