Cinq choses à savoir sur Isak Pettersson

Publié le 08 January 2021 à 00:30 par Enzo Portal

En fin de contrat à l'IFK Norrköping, Isak Pettersson s'est officiellement engagé avec le TFC. La rédaction du site LesViolets.Com vous propose cinq choses à savoir sur lui.

Meilleur gardien d'Allsvenskan 2019

Au terme d'un exercice 2018/2019 abouti tant collectivement qu'individuellement avec une très belle deuxième place acquise, Isak Pettersson remporte le prix de Meilleur Gardien d'Allsvenskan cette année-là. Avec 16 clean sheets en 30 rencontres, l'IFK Norrköping terminera deuxième meilleure défense du championnat.
Une année exceptionnelle qui ne doit pas estomper les autres. En effet, cette saison l'ancien d'Östers IF a gardé sa cage inviolée à 5 reprises, en concédant en moyenne 1,5 but et stoppant 68% des tirs.

International suédois

Âgé de 23 ans, Isak Pettersson compte deux sélections avec les Blågult en ayant participé à deux rencontres amicales. Le 11 janvier 2019, il connaît son baptême du feu en jouant 45 minutes contre l'Islande (2-2). Un an plus tard, il affronte le Kosovo avec le même temps de jeu. Une victoire 1-0 qui marque son premier clean sheet en sélection.
À noter qu'il était dans le groupe convoqué par Janne Andersson en octobre dernier pour y affronter le Portugal, à Lisbonne. Pettersson est aux portes des A et devrait à moyen terme y figurer plus fréquemment.

Une (petite) expérience européenne

Deuxième d'Allsvenskan en 2019, Norrköping réalise l'une de ses meilleures saisons et dispute les qualifications d'Europa League. L'IFK passera les deux premiers tours contre St. Patricks (D1 Irlandaise) et Liepaja (D1 Lettone) avant d'échouer au troisième tour face à l'Hapoel Beer Sheva (D1 Israélienne). Au total, le portier suédois disputera 6 rencontres dans cette compétition.

Neuvième suédois de l'histoire du TFC

En signant en faveur de Toulouse, Isak Pettersson devient ainsi le premier gardien et le neuvième joueur suédois à porter les couleurs violettes. Après Per Bengtsson, Bror Mellberg, Lars Eriksson, Yngve Brodd, Johan Elmander, Jon Jönsson et plus récemment Ola Toivonen et Jimmy Durmaz, ce transfert démontre encore une fois l'attrait du TFC pour la Suède et plus généralement la Scandinavie en matière de mercato. Un passage qui, on l'espère, sera tout aussi remarquable que celui d'Elmander.

Première pige à l'étranger

Même s'il débarque dans un rôle de doublure, le TFC réalise une bonne affaire en recrutant ce portier d'1m81 sans dépenser la moindre somme. En effet, à l'image de Ruben Gabrielsen, lui aussi arrivé l'hiver dernier, Isak Pettersson était en fin de contrat et libre de s'engager dans le club de son choix. Pour rappel, le championnat suédois a la particularité de se dérouler de mars à décembre.
Le natif d'Halmstad va ainsi connaître sa première expérience à l'étranger. Un temps suivi par le CSU Craiova, actuel deuxième du championnat roumain, c'est finalement le Tèf qui a raflé la mise en enrôlant l'un des meilleurs gardiens d'Allsvenskan.

Nos derniers articles