Chiffre d'affaires, trésorerie, affluence du TFC : notre analyse

Publié le 12 janvier 2018 à 16:35 par Romain Ottaviani

En attendant la publication des comptes annuels 2017 (d’ici un à deux mois), la rédaction du site LesViolets.Com vous propose une analyse financière du club.

Au niveau du chiffre d’affaires, vous pouvez voir à travers le graphique ci-dessous que les recettes sont en baisse continue depuis 2012. En cinq saisons, environ 10 millions d’euros ont été perdus.
Pour rappel, le chiffre d’affaires comprend notamment les recettes billetterie (voir ci-dessous), les recettes sponsors et les droits audiovisuels.

Quant aux recettes liées à la billetterie, nous avons décidé de les rapprocher de l’affluence moyenne pour voir s’il y avait une corrélation entre les deux : il semble que non. En effet, vous pouvez voir à travers les barres bleues ci-dessous que, par exemple, en 2016, les recettes sont les plus élevées de ces six dernières saisons (quasiment 3 millions d’euros), alors que l’affluence moyenne n’est que d’environ 16 000 spectateurs, soit 3 000 personnes de moins qu’en 2011.
Une seule explication possible : l’augmentation du prix des places, notamment face au PSG, qui permet de gagner beaucoup d’argent en une seule rencontre.

Enfin, la trésorerie souffre, elle aussi, comme le montre le graphique ci-dessous. Celle-ci semble très dépendante des indemnités de transferts encaissées par le TFC. Le pic de 2013 semble être représenté par les ventes de Daniel Congré, Emmanuel Rivière et Moussa Sissoko.

Nos derniers articles