Chambly - TFC : Messieurs, restez modestes

Publié le 21 November 2020 à 00:00 par Samuel Cadène

Ce samedi à 19h00 (sur Téléfoot Stadium 3), le TFC se déplacera sur le terrain de Chambly pour le compte de la 11ème journée de Ligue 2. Chez la lanterne rouge, les Violets seront attendus au tournant tant par leur adversaire qui rêve de se payer un ancien pensionnaire de Ligue 1, que par les supporters s'ils ramènent autre chose que les trois points.

Combien de fois par le passé nous sommes nous vus supérieurs à un adversaire avant même que le coup d'envoi soit sifflé ? En y réfléchissant une seconde, il me vient instantanément un match : TFC-Guingamp, demi-finale de Coupe de France en 2009 au Stadium. Ce soir-là, assis dans les tribunes aux côtés de mon grand-père, je me voyais déjà faire le voyage au Stade de France pour la première fois de ma vie, pour disputer et remporter la finale de cette compétition magique. Le problème, c'est que le rêve de l'enfant que j'étais était trop tôt entré dans les têtes des joueurs du TFC, qui avaient visiblement oublié une chose importante avant de rentrer sur une pelouse : il faut respecter l'adversaire. 

Dans ces quatre mots réside ma plus grande appréhension au moment d'affronter un club qui va un peu mieux depuis le match nul arraché à dix contre onze dans les tous derniers instants du match à Troyes. Comment va se comporter le TFC ? Pour l'heure, c'est un mystère. Va-t-on revoir la même envie de bien faire affichée lors de nos deux derniers déplacements à Ajaccio ou à Amiens, ou va-t-on sombrer dans l'excès de confiance comme contre Valenciennes où rien ne nous aura été épargné ? 

Si j'ose imaginer que Patrice Garande a secoué le prunier à ces joueurs et que Damien Comolli les a prévenu que dorénavant il ne souhaitait plus devoir avaler un somnifère une semaine durant pour retrouver le sommeil après un match du Tèf, j'ai peur.

D'autant plus que nous savons dans quel état d'esprit sera Chambly. Entre détermination pour tenter de prouver qu'ils ne sont pas condamnés au quart du championnat et séance collective dans un fight club (photo ci-dessus), ce sont des guerriers que nous auront en face de nous ce soir, soyez-en sûr. Alors Messieurs les Violets, de grâce, pas d'excès de confiance. Respectez-les, et de l'Oise, ramenez-nous un succès.

Nos derniers articles