Casanova "satisfait" du 0-0 et attend "un renfort en défense centrale qui sera bienvenu"

Publié le 09 juillet 2019 à 22:48 par JB

Après le 0-0 contre Béziers à l’occasion du premier match amical de l’été, Alain Casanova a répondu aux questions des journalistes sur place. Interview.

Alain, un match nul équitable ?
Ça a été une très bonne opposition avec un adversaire bien préparé, très dynamique, engagée, agressive, bien organisée et prête à jouer. Béziers a su nous poser des problèmes dans le jeu. On a fait une très bonne première mi-temps avec sur le terrain des pros aguerris. En seconde période, les jeunes se sont bien défendus. Pour nous, on a considéré cet amical comme notre deuxième entraînement de la journée, le quatrième de cette semaine. L’objectif est rempli, je suis satisfait de ce que j’ai vu.

Le penalty d’Adil Taoui a été réussi, puis annulé, car il a stoppé sa course d’élan. Il n’a pas été retiré pour autant…
Oui, j’ai été surpris. Il y a tout un tas de nouvelles règles qui sont sorties. On ne les connaît pas encore toutes. On a prévu de recevoir Pascal Garibian (Directeur Technique de l’arbitrage, ndlr) pour être informé de toutes les nouvelles lois, dont celle-ci sur les penalties. Je pensais qu’il n’y avait que la position du gardien qui entrait en vigueur sur les penalties, donc là, à la fin du match, l’arbitre nous a expliqué qu’à partir du moment où il y avait un semblant de tricherie, il y avait de suite un carton jaune et un coup franc pour l’équipe adverse.

La charnière centrale a été souvent modifiée en seconde période. Pourquoi ?
Aujourd’hui, on a très peu de défenseurs. On est obligé de faire avec ce que l’on a. En deuxième mi-temps, j’ai été obligé de placer le jeune Sam Sanna, qui est plutôt un relayeur, au poste de latéral droit. Tom Rapnouil a dû jouer latéral gauche. Dans l’axe, j’ai bricolé aussi avec Steven Moreira et Mathieu Goncalves. C’est comme ça… On attend le retour des internationaux et un renfort qui sera bienvenu.

Où en êtes-vous dans la préparation physique ?
Les matchs amicaux entrent dans notre planification au niveau de la charge d’entraînement. On a commencé par trois jours de tests fin juin. La semaine dernière a été très active avec 10 entraînements, ponctués par une opposition de deux fois 30 minutes contre Tarbes. Là, nous entrons dans des semaines avec des matchs amicaux considérés comme des séances d’entraînement. Nous gérons les temps de jeu de chacun. Ce soir, la plupart ont joué 45 minutes. Certains ont dû évoluer pendant 60 minutes, car on manquait de joueurs.

Un mot sur les jeunes et notamment Mamady Bangré, particulièrement en forme ?
Je suis très satisfait de ce que montre tous ces jeunes joueurs. Dans l’état d’esprit et la mentalité, ils sont remarquables. Dans l’abnégation, l’envie de progresser, d’apprendre, de corriger des choses, de jouer sans pression, je suis très content. On va analyser leur évolution au fur et à mesure des semaines d’entraînement.

Nos derniers articles