Casanova : "On a laissé beaucoup trop d'espaces"

Publié le 03 août 2019 à 20:23 par Boris Daube

Après la défaite des Violets sur la pelouse de Norwich (1-0), Alain Casanova a livré, à chaud, sa réaction à notre micro. L’occasion, également, d’évoquer l’arrivée de Wesley Saïd.

Coach, sans un grand Baptiste Reynet, le score aurait pu être beaucoup plus lourd. Êtes-vous inquiet à une semaine de la reprise ?
"Inquiet, on l’est toujours. On est impatients de reprendre et en même temps, on est dans le doute parce qu’on est pas sûrs d’être encore prêts. C’est le lot de beaucoup d’équipes. On fait une première mi-temps qui correspond à ce qu’on veut faire. La deuxième fut beaucoup plus difficile, parce qu’on a laissé beaucoup trop d’espaces pour les contre-attaques. Avec leurs changements, ils ont montré une qualité athlétique supérieure à la nôtre."

Le pressing toulousain était bien là en première mi-temps, avant de s’estomper. C’est dû à la fatigue de la préparation ? Ou à un schéma tactique qui n’est pas complètement assimilé ?
"Je pense qu’il y a un peu des deux. Même sur la première mi-temps, ce n’était pas satisfaisant par rapport à ce que l’on souhaite faire dans la pression défensive. On leur a permis de trouver des lignes de passe dangereuses. Ça doit être encore mieux, à la fois sur le plan tactique et sur le plan physique."

Votre équipe a été particulièrement en difficulté sur les coups de pied arrêtés défensifs. Est-ce un point à travailler en priorité ?
"On a déjà réglé le problème du départ de Christopher Jullien qui était très important dans notre dispositif. Aujourd’hui, on a eu affaire à des Anglais qui sont spécialistes de cet exercice. On savait que ça allait être compliqué, qu’on allait être mis à l’épreuve. C’était intéressant de voir comment on allait réagir et je trouve que, même si on a subi dans ce domaine, on n’a pas si mal défendu."

« Saïd manque de rythme »

Parlez-nous de Wesley Saïd, qui a signé aujourd’hui… Qu’est-ce que cela va induire dans l’effectif ? A quel poste va-t-il jouer ?
"Ça, on le verra au fur et à mesure. On enregistre un renfort de qualité alors évidemment, on prend. Sur le plan offensif, on avait perdu du monde avec Durmaz, Mubele, la blessure de Corentin Jean, etc. Avoir un joueur de plus et de cette qualité, c’est un joli cadeau et je suis le premier à remercier le club et le président."

Où en est-il de sa préparation ?
"Il n’a pas fait de véritable préparation. On va voir comment articuler tout ça. Il y aura du temps de jeu pour tout le monde."

Pourra-t-il être prêt dans une semaine pour affronter Brest ?
"Non. Aujourd’hui, il s’est entraîné et on a vu qu’il manquait de rythme. Il n’a fait pratiquement que du foncier et quelques échanges de balle avec un autre joueur. Donc il ne peut pas être prêt pour samedi."

Dans le secteur offensif, d’autres joueurs pourraient-ils être amenés à nous quitter prochainement ?
"Non."

Nos derniers articles