Casanova : "N'allons pas vite en besogne, mais j'ai vraiment envie d'aller loin"

Publié le 06 janvier 2019 à 19:59 par JB

Après la qualification pour les 16èmes de finale de la Coupe de France contre Nice (4-1), voici la conférence de presse d’Alain Casanova.

Quelle est votre première réaction ?
Alain Casanova : “C’est très positif. J’ai vraiment envie d’aller le plus loin possible dans cette Coupe de France. Les joueurs ont bien entamé 2019 en faisant le match qu’il fallait. Malgré tout, le début de deuxième mi-temps ne m’a pas du tout plu. On a permis à Nice de revenir dans le match. Ensuite, sur le plan du jeu et mentalement, l’équipe a fait un vrai match de Coupe.

Retrouvez-vous le TFC du début de saison ?
Ne nous contentons pas de peu de choses et n’allons pas vite en besogne. Il y a encore beaucoup de choses à revoir. Oui, quelques enchaînements sont pas mal. Mais regardez le nombre de fois où on a été pris sur le plan défensif, ça ne doit pas arriver. On doit être mieux organisé et mieux ressortir le ballon. J’ai envie de revoir un TFC qui joue, qui est protagoniste de ce qu’elle fait.

L’arrivée de Gen Shoji va-t-elle modifier vos plans défensifs ?
Quand je parle de défense, je ne parle pas que de la ligne défensive, mais de toute l’équipe. On ne défend pas assez bien et nos attaquants, les premiers qui doivent défendre, sont les premiers incriminés. Nous sommes heureux d’avoir Gen Shoji avec nous. Je remercie le président d’avoir fait les efforts pour recruter un joueur d’un tel niveau. Il va s’intégrer rapidement et va nous apporter tout son vécu.

Un mot sur Bafodé Diakité, buteur le jour de ses 18 ans ?
C’est un garçon avec un très grand potentiel. J’étais malheureux pour lui sur le penalty qu’il a provoqué à Caen. Mais on sait tous qu’il a une mentalité extraordinaire. C’est un garçon qui fera une très belle carrière. Il est capable de jouer piston, défenseur central et même milieu de terrain. Il sait récupérer le ballon au sol et dans les airs, tout en le ressortant bien. Soyons patients, il n’a que 18 ans, mais il a un très bel avenir devant lui.

Gradel a encore été performant avec un but et deux passes décisives, mais il sera suspendu contre Lyon…
C’est le football, c’est comme ça. On a l’effectif pour répondre. On va démarrer une série de matchs tous les trois jours. On regrette toujours quand nos meilleurs joueurs sont absents, mais il faudra faire front. Gradel a eu de l’influence, mais pas que lui ! Je suis satisfait de Matthieu Dossevi. Aaron Leya Iseka a été intéressant. Je suis content de revoir John Bostock à un bon niveau. L’ensemble a été très homogène.

Nos derniers articles