Casanova : "Le principal responsable de la saison, c'est moi, je suis revanchard"

Publié le 02 juillet 2019 à 17:00 par JB

À l’occasion de la reprise de l’entraînement, Alain Casanova a donné une conférence de presse où il évoque la nouvelle saison et le recrutement.

Dans quel état d’esprit avez-vous repris l’entraînement ?
On sort des vacances après une saison difficile. Les joueurs se sont ressourcés. On revient avec beaucoup de plaisir. Pour le moment, tout se passe bien. Un de mes adjoints me dit toujours que la préparation estivale est la plus belle époque pour les entraîneurs. Je ne partage pas totalement ça, car j’aime tellement la compétition que le championnat me manque. Durant l’été, on est dans le détail, dans la volonté de faire passer ses idées, de mettre en place son modèle de jeu. C’est de l’apprentissage sans le stress de la compétition. Viendra ensuite le début des matchs avec la volonté de gagner tous les matchs pour se mettre en confiance.

Et vous, êtes-vous revanchard ?
Je ne peux pas être satisfait de cette dernière saison, même si on savait que ça allait être une année de transition. Je ne reproche rien aux joueurs, je me fais moi-même des reproches. Le principal responsable, c’est moi. Au niveau du jeu et des résultats, je ne suis pas satisfait. Ou alors, je ne suis pas un compétiteur. Aujourd’hui, je suis revanchard. J’ai envie que le club obtienne de meilleurs résultats, que le public prenne plus de plaisir. J’ai été heureux pour le Stade Toulousain. Sans atteindre ce niveau-là, car eux c’est l’excellence et le très haut niveau, j’aimerais réaliser une bien meilleure saison dans le jeu et dans les résultats.

Pensez-vous que la nouvelle saison sera différente ?
On a du vécu, on a certaines choses déjà mises en place, on a de jeunes joueurs comme Sidibé et Diakité qui ont découvert la Ligue 1. On a gardé une ossature qui est, je pense, intéressante. Le club fait les efforts pour se renforcer sans faire un recrutement en quantité, plutôt en qualité. Je suis sûr qu’on aura une équipe compétitive avec un état d’esprit que tout le monde attend.

Voulez-vous avoir l’intégralité de votre effectif pour le stage à Navata au 20 juillet ?
Plus tôt les joueurs seront là, mieux ils seront intégrés par rapport au jeu qu’on veut mettre en place. Mais on sait tous que ce n’est pas évident. Là, il y a déjà eu 3 arrivées très importantes. On a déjà une ossature et cet effectif me plaît beaucoup. On verra ensuite, en fonction des départs, ce que le club décide de faire.

Un mot sur vos trois premières recrues ?
Ils avaient vraiment envie de venir. On cherche des joueurs avec une certaine mentalité, des revanchards, agressifs, engagés. Koulouris, Vainqueur et Makengo collent vraiment à ce qu’on veut faire.

Votre schéma de base sera-t-il le 4-3-3 ?
On part avec certaines idées, mais c’est le profil des joueurs qui dictera là où on se sent le mieux. Les systèmes, c’est une photo au coup d’envoi. Durant les matchs, il y a tellement de désorganisation, puis de réorganisation. On verra durant la préparation dans quel schéma on se sent le mieux. Et en fonction des résultats, on pourra modifier des choses.

Nos derniers articles