Branco Van den Boomen, l'heure de la relance

Publié le 17 November 2020 à 00:00 par JB

Belle surprise des premières rencontres du TFC, Branco van den Boomen a peu à peu disparu du onze titulaire de Patrice Garande. Face à Chambly, le Néerlandais profitera de la suspension de Stijn Spierings pour tenter de bousculer la très établie hiérarchie du milieu toulousain.

Il a été bon quand Toulouse ne l’était pas, et n’a pas su se mettre au niveau quand ses coéquipiers l’ont enfin été. C’est tout le malheur du début de saison de « VDB ». Une bonne entrée face à Dunkerque (0-1), à la première journée, et un match très convenable dans le bourbier grenoblois (5-3) : Van den Boomen était parti pour devenir la belle pioche du recrutement estival, malgré les deux défaites inaugurales des Violets en championnat. À l’aise techniquement, bonne patte sur coup de pied, et une vision du jeu au-dessus des joueurs présents à ce moment sur la pelouse.

Le milieu, arrivé cet été contre 350 000€ en provenance de De Graafschap, avait par la suite montré de moins bonnes choses face à Sochaux (0-0) et Clermont (1-1), se montrant notamment loin de l’intensité requise pour un match de Ligue 2. Entretemps, Brecht Dejaegere et Stijn Spierings sont arrivés, se sont imposés aux côtés de Manu Koné, et Toulouse a réappris à gagner. Sans son numéro 14, donc.

L’ancien du FC Eindhoven semble aujourd’hui un ton en dessous de ses deux principaux concurrents, Koné et Dejaegere. Patrice Garande a trouvé un certain équilibre avec ce milieu, et la dynamique ne jouait pas en la faveur d’un changement. Et quand bien même le Pitchoun Manu Koné donnait l’impression de devoir quelque peu souffler, les entrées en jeu de Van den Boomen n’ont pas été concluantes. Des difficultés pour trouver le rythme - et la même envie que ses partenaires - rendant ses sorties de banc poussives. À Ajaccio, il n’avait même pas foulé la pelouse du stade François Coty. Il fallait alors attendre une blessure, ou une suspension, pour le revoir titulaire : cela n’a plus été le cas depuis quatre rencontres.

Samedi soir (19H), à Chambly, il devrait selon toute vraisemblance être aligné d’entrée suite à la suspension de l’autre Néerlandais, Spierings. Face à la lanterne rouge et pire défense du championnat, la qualité de passe du Néerlandais doit faire la différence. Koné devrait évoluer en sentinelle et « VDB » un cran au-dessus. L’occasion idéale pour se remettre en confiance, dans une rencontre importante : en cas de contre-performance, le TFC pourrait se retrouver engluer en milieu de tableau. Aussi, il devra compenser l’efficacité de son compatriote suspendu (3 buts en 4 rencontres). Mais Van den Boomen a su, par le passé, répondre présent quand la pression était grande. Face à Auxerre, c’est lui qui a inscrit le penalty de l’égalisation lançant Toulouse vers sa première victoire depuis près d’un an. À lui, entre autres, de relancer le TFC vers les sommets de la Ligue 2.

sondage
2562 votes
Selon vous, Branco Van den Boomen va-t-il regagner sa place de titulaire ?
Oui
73.8%
1891 voix
Non
26.2%
671 voix

Nos derniers articles