Bayo : sa saison au Celtic, ses qualités

Publié le 06 August 2020 à 08:34 par Christophe Canard

Pour David Walton, journaliste pour le site www.67hailhail.com qui couvre le Celtic Glasgow, et spécialiste du football écossais, le départ de Vakoun Bayo du Celtic ce mois-ci semble inévitable. Néanmoins, les Hoops devraient selon lui attendre encore un peu avant de lui permettre de partir définitivement. La rédaction vous propose une retranscription de son article.

"L’intérêt pour l’attaquant ivoirien semble s'intensifier. St Mirren était bien parti pour conclure son prêt au cours du week-end. Le coach du Celtic Neil Lennon a déclaré qu'il n’y était pas opposé, même s'il ne savait rien de leur intérêt (Daily Record). Cependant, selon le journal toulousain La Dépêche du Midi, le Toulouse FC (Ligue 2) était proche d'un accord avec le Celtic pour le transférer définitivement pour un montant de 500 k€ (450 k£). Cela signifierait que le Celtic ferait une perte de plus de 1,5 M£ sur l'ancien joueur de Dunajska Streda, les Hoops l'ayant transféré de Slovaquie pour 2 M£ en janvier 2018 (Glasgow Times). Mais le Celtic devrait encore attendre avant de s’en séparer. Ce n’est pas comme si Bayo avait eu beaucoup d’opportunités et n’avait absolument rien montré. Ses statistiques ne sont d’ailleurs pas aussi mauvaises que vous pourriez le penser.

Certains se focaliseront sur le fait que Bayo n’a inscrit qu'un but en 16 apparitions la saison dernière et estimeront que cela suffit pour le laisser prendre la porte. Mais cela ne raconte pas toute l’histoire. Dans 11 de ces apparitions, il a eu moins de 20 minutes pour montrer de quoi il était capable. Dans les matchs qu'il a commencé – notamment deux d'entre eux - il a contribué à quatre buts. Il a marqué et donné une passe décisive en Coupe de la Ligue contre Partick Thistle en septembre, après qu'il ait joué un rôle clé contre Hearts dans les deux buts contre leur camp des défenseurs adverses, buts contre leur camp qui lui coûtent un doublé. Quand on lui a donné sa chance, Bayo a montré qu’il avait quelque chose. Il est costaud, remporte de nombreux duels aériens et a clairement plus le sens du but que ses statistiques ne le suggèrent à première vue.

L’un des arguments pour le laisser partir serait qu’il n’a manifestement pas montré grand-chose à l’entraînement, même si personne ne peut confirmer ce qu’il y a fait en dehors du staff. Mais il ne sera jamais titulaire devant Odsonne Edouard, et avec la forme dans laquelle Leigh Griffiths était, c’était difficile de passer aussi devant lui. Les blessures ont également coûté cher à Bayo, mais Lennon en a suffisamment vu à l'entraînement pour savoir qu'il pouvait l’appeler depuis le banc à plus de 10 reprises. Par conséquent, cela vaudrait la peine de lui donner du temps de jeu ailleurs cette saison. Voyons comment il s’en sort au cours d’une saison complète en tant que buteur numéro un. N’oubliez pas, Bayo n’a que 23 ans. Une bonne année ailleurs pourrait voir revenir un joueur plus confiant et prêt à démarrer la saison prochaine.

Le laisser partir définitivement pour le moment semble juste un peu précipité."

Nos derniers articles