Barthez : "J'aimerais collaborer avec deux ou trois autres clubs par saison"

Publié le 19 November 2020 à 10:30 par JB

Depuis la semaine passée, Fabien Barthez est devenu consultant pour les gardiens de buts (jeunes et professionnels) du TFC. Dans une grande interview accordée à L’Équipe, le champion du monde a dévoilé sa mission au sein du club. Extraits choisis.

Son rôle de consultant
Ce n'est pas - et je ne veux pas - être entraîneur des gardiens. Je reviens comme consultant, à temps partiel, pour une mission dans des clubs. Je veux avoir une certaine liberté. Pas la liberté de faire ce que je veux. Il y a un cadre et un respect des autres techniciens. Mais je veux que ce soit léger dans l'échange et que l'on parle librement avec les gardiens, leur entraîneur et que tout le monde se libère autour. Je veux remettre les notions de plaisir et de jeu en avant.

Le TFC
J'aimerais collaborer avec deux ou trois autres clubs par saison et y passer entre cinq et six semaines pour chacun. Ce serait pour me concentrer sur les gardiens de but du secteur pro, mais aussi de la formation. Le plaisir du jeu, du poste, du rôle du gardien dans l'équipe et le collectif, tout ça part de l’éducation. J'ai déjà échangé avec Sabri (Lamouchi) quand il était en poste à Nottingham Forest (D2 anglaise). Je suis ensuite allé en discuter avec Jean-Louis (Gasset) à Bordeaux. Je suis allé vers des gens qui partagent les mêmes notions de plaisir, d'échange et de confiance.

Sa vision du poste de gardien
Le gardien doit affirmer sa personnalité. Il faut qu'il reste lui-même. Mais je peux aussi apporter dans ce rôle ce que les grands gardiens, qui avaient aussi connu l'équipe nationale, m'ont donné de plus profond comme Jean Castaneda à Marseille, Jean-Luc Ettori à Monaco, Philippe Bergeroo ou Bruno Martini en équipe de France. Je veux prendre aussi d'un Bats, d'un Ferguson, d'un Jacquet, d'un Zidane. Je n'ai pas la science infuse. Je n'invente rien. Je veux aller vers ce partage d'expérience, ce savoir-faire. Comme m'avait dit une fois Aimé Jacquet : "La transmission est un devoir." Je suis aujourd'hui dans cet état d'esprit. (…) Ma vision du poste ? C'est le gardien offensif, celui qui joue haut, dans la gestion de la profondeur, à la Neuer actuellement. Le gardien est avant tout un joueur.

Nos derniers articles