Baisse des salaires dans le foot français, qu'en est-il au TFC ?

Publié le 23 January 2021 à 13:41 par JB

Face à la crise du Covid-19 et aux incertitudes liées au futur appel d’offres pour les retransmissions télévisées de la Ligue 1 et la Ligue 2, les clubs professionnels français connaissent de grandes difficultés financières. L’UNFP, l’Union nationale des footballeurs professionnels, a invité au dialogue dans chaque club afin d’éventuellement supprimer les primes et de baisser temporairement les salaires, en sachant qu’aucune obligation ne peut être mise en place par les dirigeants. Selon nos informations, à ce jour, Damien Comolli n’a pas entrepris de négociations pour une baisse des salaires au TFC.

Le sujet est de toute façon sensible, y compris à Toulouse, entre des joueurs surpayés qui ne jouent pas (Mubele, Rogel, Koulouris) et des jeunes payés au minimum qui performent. Dans un communiqué, le syndicat des agents de joueurs a prévenu l’ensemble des clubs français : “L’UASF s’est réuni ce lundi et constate que les joueurs, joueuses, entraîneurs, sont les seuls à qui il est demandé de faire des efforts alors qu’ils ne sont ni responsables de la pandémie, et encore moins du marasme lié aux droits TV. Les joueuses, joueurs et entraîneurs ont déjà consenti d’énormes sacrifices financiers lors du premier confinement il y a bientôt un an. Ils ont tous prouvé qu’ils étaient solidaires. Maintenant, est-il juste de leur demander d’être encore les seuls à être montrés du doigt alors que la faillite des droits TV n’est en aucun cas de leur responsabilité, ni des agents qui les représentent ?”.

Nos derniers articles