ASSE 2-2 TFC : Les notes des Toulousains

Publié le 17 septembre 2019 à 17:25 par Rédac

Après le match nul du TFC à Saint-Étienne (2-2), la rédaction du site LesViolets.Com vous propose ses notes attribuées aux Toulousains.

NOS TOPS

Aaron Leya Iseka (7/10) : L'habituelle doublure de Koulouris avait du feu dans les jambes et s'est montré très remuant. Performance marquée par un but marqué ainsi qu'un penalty provoqué. Une vraie chance d'avoir une concurrence en attaque.

Max-Alain Gradel (6,5/10) : Dans son jardin stéphanois, le capitaine toulousain a mouillé le maillot durant tout le match. Malgré quelques phases où il s'est encore montré un peu individualiste, l'Ivoirien a été décisif avec notamment un penalty marqué. Aurait dû être sanctionné d’un penalty contre lui.

Wesley Saïd (6/10) : On retrouve un peu de Ben Yedder dans le jeu du petit Wesley Saïd. Une passe décisive astucieuse et deux frappes dangereuses (dont un poteau) sont à mettre à son actif.

Baptiste Reynet (6/10) : Hormis les deux buts sur lesquels il n'y pouvait pas grand-chose, le gardien toulousain a été irréprochable. Encore une fois.

RAS (ou presque)

Ibrahim Sangaré (5,5/10) : Le milieu de terrain retrouve peu à peu son niveau de l'an dernier, et a su distiller quelques ballons intéressants comme sur le second but.

Jean-Victor Makengo (5/10) : Makengo, c'est un Imbula qui n'est pas nonchalant. Il sait projeter l'équipe vers l'avant et porter le ballon vers l'avant.

William Vainqueur (5/10) : Ajuste correctement l'entrejeu du TFC, mais est à la peine sur quelques situations.

NOS FLOPS

Steven Moreira (4,5/10) : Un apport offensif indéniable (il sert Saïd qui touche le poteau), mais doit vraiment serrer la vis défensivement.

Kelvin Amian (4,5/10) : Positionné dans l'axe, le numéro 2 du TFC a effectué quelques interventions importantes dans des pieds stéphanois pour écarter le danger. Aurait pu cependant faire mieux sur les deux buts.

Bafodé Diakité (4,5/10) : Passé en revue sur le premier but puis en retard sur le second, le jeune défenseur a vécu une après-midi difficile malgré une volonté indéniable de bien faire.

Issiaga Sylla (4/10) : Le moins bon, assurément. Il est passé à deux doigts d'offrir la victoire aux Verts sur un CSC, juste après avoir effectué un marquage trop laxiste sur Beric. Pas son jour, malgré une activité incessante.

(photo : evect.fr)

Nos derniers articles